Vous êtes ici : Accueil > Domaines de recherche > Les bâtiments intelligents

Les recherches du CEA sur | Energies | Energies renouvelables | Bâtiment intelligent


Les recherches du CEA sur...

Les bâtiments intelligents

Publié le 20 septembre 2012

​Organisme de recherche fortement impliqué dans le développement d’énergies renouvelables, le CEA met à profit ses compétences dans des programmes de R&D dédiés aux secteurs du bâtiment et de l’efficacité énergétique. Dans ce cadre, les chercheurs du CEA testent à l’Institut national de l’énergie solaire (Ines) différentes technologies innovantes répondant aux besoins des industriels. L’objectif est, à terme, d’intégrer ces solutions au sein de nouveaux bâtiments basse consommation intelligents.

Efficacité énergétique au CEA : de la R&D aux démonstrateurs grandeur nature

Les ingénieurs et techniciens du CEA développent actuellement différentes technologies dans le domaine de l’efficacité énergétique et du bâtiment basse consommation, du concept jusqu’au test en situation réelle sur des plates-formes de démonstration. Ces sites de test, en grande partie localisés à l’Institut national de l’énergie solaire (Ines) à Chambéry, permettent de faire le lien entre les résultats de R&D et les performances en conditions réelles.


Zoom sur l'Ines

L’Institut national de l’énergie solaire (Ines) a été créé en 2006.

Ce projet ambitieux porté par le Conseil général de la Savoie, la Région Rhône-Alpes et le CEA, rassemble des chercheurs du CEA, du CNRS, du Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) et de l’Université de Savoie.

Ines - Vue extérieure du bâtiment
Ines - Vue extérieure du bâtiment.
© C.Dupont/CEA

Son objectif ? Promouvoir et développer les énergies solaires en France et devenir un leader européen et une référence mondiale dans ce domaine. Sur le site de Savoie Technolac, à proximité de Chambéry, l’Ines regroupe plus de 250 chercheurs et ingénieurs, formateurs et industriels. Ils sont répartis sur trois plateformes : une plateforme « recherche, développement, innovation industrielle » (RDI) qui constitue le cœur des compétences au niveau international, une plateforme « démonstration » qui permet de caractériser les matériels et systèmes issus de la plateforme RDI, une plateforme « éducation » chargée de quatre missions : l’information, la formation, l’évaluation et la promotion.




Incas,
vers un modèle de bâtiment
basse consommation

L'énergie positive à l'essai
L'énergie positive à l'essai - extrait Dossier de Presse "Bâtiments intelligents et efficacité énergétique" - décembre 2011 © CEA/Idé



A quoi ressemblera la maison de demain ?

Personne n’a actuellement la réponse mais l’habitat du futur sera à énergie positive afin de maximiser l’apport d’énergie d’origine naturelle, de réduire les rejets de gaz à effet de serre et de consommer de manière plus intelligente.

Sur le site de l’Institut national de l’énergie solaire (Ines), à Chambéry, la plateforme Incas est dédiée à la réalisation de tests « grandeur nature » dans les secteurs du bâtiment intelligent et de l’efficacité énergétique. Il s’agit d’un site constitué de quatre maisons expérimentales de 100 m2 environ chacune, orientées plein sud, équipées de technologies innovantes et de systèmes de production d’énergie nouvelle. Chaque prototype a la moitié du toit recouvert de panneaux photovoltaïques.

L’énergie ainsi obtenue peut soit être réinjectée dans le réseau, soit être directement utilisée pour faire fonctionner les appareils électroménagers de la maison. De surcroît, les maisons sont équipées de panneaux solaires thermiques destinés à la production d’eau chaude et au chauffage de l’habitat.

En moyenne, et dans le cas d’un habitat résidentiel, 5 m2 de surface de capteurs suffisent pour assurer 50% à 80% de la consommation en eau chaude d’une famille de quatre personnes. Ces bâtiments expérimentaux sont aussi équipés de moyens de réguler les apports solaires passifs (brise-soleil, volets roulants intelligents). Enfin, toutes les maisons sont truffées de capteurs ; on compte environ 150 capteurs par bâtiment. Capables de donner une information toutes les minutes sur les conditions météorologiques, le comportement des parois ou encore la consommation d’énergie, ces capteurs apportent en permanence des renseignements sur le comportement des bâtiments.



Ines - Plateforme Incas comportant 3 maisons test
Ines - Plateforme Incas comportant 3 maisons test
© P.Rifflard/CEA

VidéoBâtiment et énergie

AnimationDes habitats intelligentsAfficher en plein écran