Vous êtes ici : Accueil > Innovation et industrie > Des systèmes super-froids pour le spatial

Fiches | Résultat scientifique | Innovation pour l'industrie | Matière & Univers | Cryogénie


Thème : Systèmes de refroidissement et cryogénie

Des systèmes super-froids pour le spatial

Publié le 12 juin 2017

Technologie

​Depuis les années 1970, les ingénieurs et chercheurs du monde entier conçoivent des télescopes et engins spatiaux pour l’exploration de l’Univers.
Résistance au lancement dans l’espace, fonctionnement en microgravité, faible consommation énergétique, fiabilité, durée de vie (supérieure à 5 ans), sont les contraintes imposées aux technologies conçues pour le spatial.

Dans ce domaine, les équipes du CEA mettent au point, depuis de nombreuses années, des systèmes de refroidissement adaptés à ces contraintes particulières. Ainsi, les chercheurs ont participé à plusieurs programmes internationaux prestigieux tels que les missions Herschel et Planck. Lancé en 2009 pour une mission qui s’est achevée en 2013, le satellite Herschel était composé de trois instruments : HIFI (Heterodyne Instrument for the Far-Infrared), PACS (Photodetector Array Camera and Spectrometer), et SPIRE (Spectral and Photometric Imaging Receiver). C’est le Service des basses températures (SBT) du CEA qui a équipé les instruments SPIRE et PACS de cryoréfrigérateurs permettant de refroidir leurs détecteurs à une température de 300 millikelvins [1].


Partenaires

Recherches menées par les équipes du CEA (Service des basses températures SBT/Inac/Irfu) – Collaboration avec Air Liquide.


Applications

  • Télescope au sol

  • Observatoires spatiaux









1
1. ​Une tempéra​ture de 300 millikelvins correspond à 0.3°C au-dessus du zéro absolu.

Cryoréfrigérateurs pour le spatial
​Cryoréfrigérateurs pour le spatial © P. AVAVIAN/CEA


Les équipes du CEA mettent au point, depuis de nombreuses années, des systèmes de refroidissement adaptés au domaine spatial
Les équipes du CEA mettent au point, depuis de nombreuses années, des systèmes de refroidissement adaptés au domaine spatial. © P. AVAVIAN/CEA

Haut de page