Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Vers des chantiers de tunnels moins polluants

Actualité | Nouvelles technologies | Energies

Stockage batteries

Vers des chantiers de tunnels moins polluants


​Le Liten, institut de CEA Tech, a dimensionné, choisi et testé les composants d'un système de traction complet, batterie comprise, de train sur pneus. Un prototype de véhicule électrique va être mis en route avec Métalliance cet automne.

Publié le 7 novembre 2016

​Sur les chantiers de construction de tunnels, les « trains sur pneus » sont utilisés pour transporter des voussoirs, des bennes à mortier et divers éléments lourds et encombrants. Ces véhicules à moteurs diesel génèrent une pollution qui nécessite parfois de stopper le chantier, entrainant des pertes considérables. Afin de réduire ce risque, Métalliance, concepteur et constructeur d'équipements industriels, a fait appel au Liten pour proposer une version électrique de ces engins.
Le défi était de taille : il fallait concevoir un pack batterie capable de fonctionner en environnement sujet à la poussière, aux vibrations et à la chaleur, mais surtout, qui respecte des contraintes de sécurité particulièrement drastiques. La solution imaginée par les chercheurs du Liten consiste à intégrer des moteurs électriques dans chaque roue, lesquels sont alimentés par deux batteries de 45 kWh par véhicule. « En cas de défaut sur une brique, cette modularité permet d'assurer une continuité de service indispensable sur les chantiers, tout en préservant la sécurité » indique une chercheuse du Liten. Chaque brique batterie comprend 26 modules batteries du commerce montés en série et alimente un essieu, soit deux moteurs de 60 kW chacun.
Présenté à San Francisco lors du plus grand salon international sur les tunnels, le WTC (World Tunnel Congress), le prototype électrique de Métalliance a fait bonne impression. A suivre.

Haut de page

Haut de page