Vous êtes ici : Accueil > Actualités > NKX3.1 : frein ou moteur de la prolifération cellulaire

Résultat scientifique | Santé & sciences du vivant | Cancer

NKX3.1 : frein ou moteur de la prolifération cellulaire


Les leucémies aiguës lymphoblastiques (LAL) sont des cancers fréquents en pédiatrie qui se caractérisent par une prolifération et un blocage de maturation des précurseurs des lymphocytes B ou T. Dans 30 à 60 % des cas, les LAL-T s’expliquent par l’expression anormale d’un facteur de transcription, appelé TAL1, dont le mécanisme d’action est longtemps resté obscur car difficile à étudier dans les modèles murins.


Publié le 11 janvier 2011

​Grâce à leurs modèles expérimentaux de cultures et de greffes des LAL-T humaines, des chercheurs de l’iRCM (CEA/Fontenay-aux-Roses) ont levé une partie du voile. Ils ont mis en évidence le lien entre TAL1 et une autre protéine, appelée NKX3.1. Cette protéine est connue comme suppresseur de tumeur dans les cancers de la prostate mais apparaît ici comme un accélérateur de la prolifération cellulaire.

Haut de page