Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Bientôt des IRM portables ?

Résultat scientifique | Santé & sciences du vivant | Imagerie médicale | IRM

Bientôt des IRM portables ?


​Une IRM sous un champ magnétique mille fois plus faible ? C’est possible à condition d’améliorer la sensibilité du détecteur pour une durée d’examen raisonnable. Des chercheurs de l’Iramis ont obtenu de premières images IRM bas champ avec un capteur magnétique original. Cette nouvelle IRM peu coûteuse serait une technique distincte et complémentaire de l’IRM classique.

Publié le 14 mai 2014

​L’IRM bas champ est certes moins chère et plus simple à mettre en œuvre que l’IRM classique mais elle ouvre surtout de nouvelles possibilités diagnostiques, pour le cancer de la prostate, les accidents vasculaires cérébraux ou le suivi de la grande prématurité notamment. Elle peut également être combinée à la magnétoencéphalographie et fournir une cartographie des mesures magnétiques.

Par ailleurs, l’IRM bas champ et l’IRM haut champ peuvent être utilisées de manière complémentaire. En effet, il existe une relation entre l’intensité du champ magnétique qui polarise les spins nucléaires et la fréquence des champs radiofréquence absorbés et émis par ces noyaux. Ainsi par exemple pour les protons, il faut émettre et détecter des signaux radiofréquence de 43 kHz au lieu de 12 MHz, pour passer d’un champ statique de 3 teslas à un champ d’un millitesla. Or suivant la nature des tissus biologiques où ils se trouvent, les protons ne reviennent pas à leur état d’équilibre avec le même temps caractéristique (ou temps de relaxation). Cette possibilité offre donc une source de contraste inédite pour l’imagerie médicale.

Une équipe de l’Iramis a mis en œuvre avec succès une IRM comprenant des détecteurs développés au laboratoire, composés d’une boucle supraconductrice et d’un capteur à magnétorésistance géante. Ce dispositif spintronique a fourni des résultats au même niveau que les détecteurs classiques à bobines. Son optimisation laisse entrevoir des marges de progrès prometteuses.

Haut de page