Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Contamination au tritium à forte dose : quels effets sur les cellules du sang ?

Résultat scientifique | Santé & sciences du vivant | Radiobiologie | Cancer

Contamination au tritium à forte dose : quels effets sur les cellules du sang ?


Des chercheurs de l’iRCM (CEA/FAR) ont utilisé un modèle de greffe de cellules souches hématopoïétiques pour observer les effets potentiels à court et à long terme d’une contamination par le tritium, notamment en termes de cancérogénèse. ​

Publié le 16 août 2011

​Pour leur étude, ils ont utilisé de la thymidine tritiée, une molécule contenant du tritium qui va s’incorporer dans l’ADN lors de sa duplication. Ces travaux montrent que des doses élevées de thymidine tritiée, si elles induisent un ralentissement de la prolifération des cellules souches hématopoïétiques à long terme, n’altèrent pas les fonctions des cellules souches et n’entraînent pas de transformation leucémique à long terme chez le rongeur.

Ils apportent de nouveaux éléments de connaissance sur les effets toxiques des contaminants radioactifs et constituent une étape supplémentaire pour permettre une meilleure évaluation des risques pour l’homme liés à l’utilisation du tritium.

Haut de page