Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Une enzyme impliquée dans la synthèse peptidique non ribosomale chez un animal : la cyclodipeptide synthase (CDPS) de Nematostella

Résultat scientifique | Santé & sciences du vivant | Protéomique

Une enzyme impliquée dans la synthèse peptidique non ribosomale chez un animal : la cyclodipeptide synthase (CDPS) de Nematostella


​Des équipes de l’iBiTec-S (CEA/Saclay) et de l’IGM (Institut de Génétique et Microbiologie, Orsay) ont mis en évidence et caractérisé la première enzyme d’origine animale impliquée dans une synthèse peptidique indépendante du ribosome. Les CDPS sont de petites enzymes qui copient et détournent des composants de la synthèse ribosomale des protéines pour effectuer une synthèse peptidique non ribosomale. Ainsi, les CDPS utilisent des ARN de transfert aminoacylés (aa-ARNt) comme substrats pour former une variété de cyclodipeptides. Les CDPS n’ayant été formellement identifiées que chez des bactéries, cette famille d’enzymes semblait être restreinte au règne bactérien. Ces équipes viennent de montrer que ce n’est pas le cas en caractérisant la CDPS de l’anémone de mer Nematostella vectensis (Nvec-CDPS2) qui appartient au règne animal.

Publié le 13 juin 2012

​Nvec-CDPS2, à l’instar de ses homologues bactériens, utilise des aa-ARNt pour produire une variété de cyclodipeptides. Cependant, elle diffère des autres CDPS par la nature des cyclodipeptides qu’elle produit. Ce résultat suggère que de nouvelles CDPS avec des spécificités de substrats différentes existent mais il reste encore à les découvrir. La caractérisation de nouvelles CDPS revêt un intérêt majeur car elle ouvre la voie à l’ingénierie de ces enzymes dans le but d’élargir le répertoire des molécules qu’elles contribuent à synthétiser, molécules qui d’ores et déjà sont remarquables par la diversité et l’importance de leurs activités pharmacologiques. Par ailleurs, l’identification d’une CDPS chez un animal soulève de nombreuses questions quant au rôle physiologique des cyclodipeptides produits chez les eucaryotes.

Haut de page