Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Expression de protéines membranaires en système « Cell free »

Résultat scientifique | Santé & sciences du vivant | Biologie structurale | Biotechnologies

Expression de protéines membranaires en système « Cell free »


​Les difficultés rencontrées lors des études structurales de protéines membranaires commencent dès l’étape de production de ces protéines sous forme pure. Les chercheurs de l’IBS (CEA/CNRS/UJF, Grenoble), en collaboration avec des équipes de l’université d’Avignon et de l’IBPC de Paris, ont réussi à produire la protéine UCP1, une protéine membranaire de la famille des transporteurs mitochondriaux, en utilisant un principe de production acellulaire, c’est-à-dire indépendant de la présence de cellules.

Publié le 24 mai 2012

​Ce système de production in vitro est très attractif car il permet de contourner certaines difficultés techniques (insertion dans la membrane, toxicité des protéines membranaires surexprimées). Néanmoins, pour assurer le bon repliement des protéines membranaires, il faut rajouter au milieu de réaction des molécules amphiphiles capables de se complexer aux protéines afin de masquer leur surface hydrophobe. Les chercheurs de l’IBS ont ainsi utilisé différentes molécules, notamment des surfactants fluorés qui leur ont permis d’obtenir des quantités de protéines pures et fonctionnelles compatibles avec la cristallisation. C’est ainsi la deuxième protéine membranaire produite dans le système in vitro par ces chercheurs. L’expertise acquise, ainsi que la production des extraits cellulaires, sont maintenant à la disposition des utilisateurs de la plateforme « cell free ».

Haut de page