Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Glutathion : une fonction essentielle dans le métabolisme du fer

Résultat scientifique | Santé & sciences du vivant

Glutathion : une fonction essentielle dans le métabolisme du fer


​La voie métabolique du glutathion et celle de la thioredoxine, sont deux systèmes cellulaires contrôlant l’état d’oxydation de la cystéine, un acide aminé intervenant dans le métabolisme de l’oxygène et la régulation redox. Une équipe de l’iBiTec-S (CEA/Saclay) a ciblé les fonctions du glutathion chez les eucaryotes.

Publié le 2 mars 2012

​Les chercheurs proposent le modèle suivant : le glutathion a une fonction essentielle dans le métabolisme du fer et n’intervient que comme système de secours de la thioredoxine dans le contrôle de l’état d’oxydation du résidu cystéine. Ces données battent en brèche la notion du rôle de « tampon redox » attribué au glutathion. Les concentrations cellulaires élevées du glutathion ne sont pas nécessaires pour maintenir les résidus cystéines à l’état réduit mais pour protéger sa fonction dans le métabolisme du fer de la menace des oxydants. Ces données ouvrent un pan de recherche nouveau dans le métabolisme du fer. De plus, ces résultats éclairent le mécanisme des pathologies liées aux stress oxydants car ils suggèrent l’existence d’une altération du métabolisme du fer sous-jacente à ces dernières, qu’il faudra explorer.

Haut de page