Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Guérir les épilepsies pharmacorésistantes par chirurgie grâce au couplage IRM/TEP

Résultat scientifique | Santé & sciences du vivant | Diagnostic et thérapies innovantes | Imagerie médicale

Guérir les épilepsies pharmacorésistantes par chirurgie grâce au couplage IRM/TEP


Des chercheurs du SHFJ (I2BM, CEA/Orsay), en collaboration avec le Service de neurochirurgie du Centre hospitalier Sainte-Anne, ont mis en place une méthode diagnostic basée sur le couplage entre IRM et TEP pour détecter et localiser précisément les régions cérébrales responsables des crises chez certains patients épileptiques. On compte en France 500 000 personnes atteintes d’épilepsie, soit un peu moins de 1% de la population. Environ 60% des patients souffrent d’une épilepsie partielle et 20% à 50% d’entre eux présentent une résistance aux traitements médicamenteux.​

Publié le 18 janvier 2011

​Ces patients peuvent bénéficier d’un traitement chirurgical dont le succès dépend de la localisation précise de la zone cérébrale à l’origine des crises. D’où l’intérêt du protocole mis en place par les chercheurs grâce aux études d’imagerie cérébrale réalisées au titre de l’exploration préopératoire chez plus d’un millier de patients. Ce protocole inclut une IRM et un examen par TEP au Fluoro-déoxyglucose qui montre un métabolisme du glucose diminué dans les régions cérébrales responsables des crises. Cette méthode de détection a permis de réaliser une intervention chirurgicale chez des adultes jeunes et des enfants souffrant d’une épilepsie sévère, pour laquelle aucune solution thérapeutique n’était proposée. L’opération a permis d’obtenir leur guérison dans 90% des cas.

Haut de page