Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Maintien de l’intégrité tissulaire : rôle des protéines de l’immunité innée

Résultat scientifique | Santé & sciences du vivant | Mécanismes cellulaires

Maintien de l’intégrité tissulaire : rôle des protéines de l’immunité innée


​L’élimination des cellules apoptotiques joue un rôle critique pour le maintien de l’intégrité tissulaire et la prévention de l’autoimmunité. Il a été proposé que certaines protéines de l’immunité innée, comme les protéines C1q et MBL (Mannan-binding lectin), reconnaissent les cellules apoptotiques et participent à leur élimination par phagocytose. Les chercheurs de l’IBS (CEA/Grenoble), en collaboration avec une équipe danoise (Statens Institute, Copenhague), apportent des arguments en faveur de cette hypothèse.

Publié le 12 janvier 2011

​Ils viennent en effet de montrer que ces protéines interagissent de façon directe avec le récepteur CD91 qui joue un rôle dans la reconnaissance et l’élimination des cellules apoptotiques. Ce travail éclaire d’un nouveau jour le rôle des protéines de l’immunité innée dans la détection et la phagocytose des cellules dangereuses pour l’organisme.

Haut de page