Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Maladie d Alzheimer : identification de cinq nouveaux facteurs de susceptibilité génétique

Résultat scientifique | Santé & sciences du vivant | Génomique | Alzheimer

Maladie d Alzheimer : identification de cinq nouveaux facteurs de susceptibilité génétique


​Un consortium de 108 laboratoires européens animé par une équipe française (UMR 744 Inserm-Lille2-Institut Pasteur de Lille) et impliquant le CNG (IG, CEA/Evry) vient d’identifier cinq nouveaux facteurs de prédisposition génétique impliqués dans le développement de la maladie. Avec l’augmentation de la longévité des populations humaines, le nombre de patients atteints de maladie d’Alzheimer tend à augmenter en France et dans le monde. Première cause de troubles de la mémoire et des fonctions intellectuelles chez la personne âgée, cette affection constitue donc un enjeu majeur de santé publique.

Publié le 3 juillet 2011

​Ces résultats ont deux intérêts principaux. Tout d’abord, l’identification de nouveaux gènes associés à la maladie d’Alzheimer va permettre d’élargir le nombre des hypothèses de recherche sur les causes de cette affection. Cette étape est essentielle pour pouvoir identifier de nouvelles pistes de traitements curatifs dans la mesure où les médicaments actuels n’ont que des effets symptomatiques. Par ailleurs, les gènes ainsi identifiés vont aider à mieux cerner le terrain individuel favorisant la survenue de la maladie d’Alzheimer et seront une aide précieuse lorsque des traitements préventifs seront disponibles.

La connaissance de ces gènes aidera les chercheurs du monde entier à mieux appréhender les événements conduisant à la destruction des cellules nerveuses et à la perte des fonctions intellectuelles qui caractérisent cette affection.


Contact : Mark Lathrop

Haut de page