Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Le mécanisme de réparation des protéines par les rayons X

Résultat scientifique | Santé & sciences du vivant | Biologie structurale

Le mécanisme de réparation des protéines par les rayons X


​Les rayons X ne font pas que détruire les protéines, ils les réparent également. C’est l’étonnante conclusion à laquelle est arrivée une équipe de l’IBS (CEA, Grenoble) grâce à la combinaison de la spectroscopie Raman in crystallo et de la diffraction aux rayons X.

Publié le 26 avril 2011

​Lorsque les rayons X interagissent avec l’eau au contact d’une protéine, ils extraient des électrons qui, ainsi libérés, vont interagir avec les ponts disulfures, liaisons covalentes au sein des protéines. Cette interaction crée une espèce chimique instable qui entraîne alors la destruction des protéines en jeu. Avec ces travaux les chercheurs viennent de montrer qu’il existe cependant une compétition entre, d’une part, les électrons libérés et, d’autre part, les défauts d’électrons (aussi appelés trous) induits par le rayonnement X. Les trous vont en effet « réparer » les états instables des ponts disulfures, ralentissant ainsi la destruction des protéines.

Haut de page