Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Micelles polymérisées pour la nanomédecine

Résultat scientifique | Santé & sciences du vivant | Nanomédecine | Biotechnologies

Micelles polymérisées pour la nanomédecine


​Dans le cadre d’une collaboration avec les laboratoires Servier et la plateforme d’imagerie du Service Hospitalier Frédéric Joliot (I2BM, CEA/Orsay), une équipe de l’iBiTec-S (CEA/Saclay) a développé des micelles polymérisées pour le diagnostic et le traitement de tumeurs. Ces travaux ont donné lieu à la publication de deux brevets protégeant les applications diagnostiques et thérapeutiques de ces nouveaux vecteurs nanométriques. Pour lutter contre le cancer, la médecine dispose d’un arsenal thérapeutique qui se heurte à des effets secondaires provoqués par le manque de spécificité des médicaments. Le développement récent de la nanomédecine permet d’envisager aujourd’hui des systèmes de délivrance ciblée qui diffusent spécifiquement vers les foyers tumoraux.

Publié le 7 juin 2012

​Ces nanovecteurs permettent d’augmenter la fraction de dose administrée efficace tout en limitant les effets délétères des agents thérapeutiques. Les systèmes micellaires polymérisés développés par ces chercheurs ont été conçus pour une efficacité optimale avec une biocompatibilité améliorée, un taux de chargement élevé, un temps de circulation sanguine accru et des propriétés pharmacocinétiques favorables. Les micelles, dont la cohésion est renforcée par une polymérisation post-assemblage, ont été chargées en principe actif et conjuguées à une sonde fluorescente. Des résultats prometteurs ont été obtenus chez le petit animal pour le diagnostic par imagerie optique ainsi que la thérapie antitumorale, grâce à une accumulation passive au niveau des tumeurs par effet EPR (Enhanced Permeability and Retention). Ces nouveaux systèmes présentent par ailleurs la particularité de pouvoir être utilisés de façon simultanée pour le diagnostic et la thérapie ce qui ouvre des perspectives pour des applications théragnostiques.

Haut de page