Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Un neurotransmetteur sous un faisceau d’ions

Résultat scientifique | Santé & sciences du vivant | Cancer

Un neurotransmetteur sous un faisceau d’ions


​Les avancées de la protonthérapie (ou hadronthérapie) pour le traitement de cancers du cerveau incitent à mieux comprendre l’interaction entre molécules biologiques et particules ionisantes. Des études visent à préciser la nature des dommages induits par l’irradiation par faisceau d’ions.

Publié le 13 mars 2012

​Des chercheurs du CEA-Iramis/CIMAP (Centre de Recherche sur les Ions, les Matériaux et la Photonique, à Caen) ont étudié la dissociation d’un acide aminé, plus précisément un neurotransmetteur (l’acide γ-aminobutyrique), exposé à des faisceaux d’ions O6+ de basse énergie, délivrés par le Ganil. Ils ont pu déterminer complètement la dynamique de fragmentation de ces systèmes moléculaires complexes, en bon accord avec les calculs de chimie théorique réalisés par des partenaires espagnols de l’Université autonome de Madrid.

Haut de page