Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Nouvelle stratégie vaccinale : utiliser les cellules dendritiques

Résultat scientifique | Santé & sciences du vivant | Diagnostic et thérapies innovantes | Sida

Nouvelle stratégie vaccinale : utiliser les cellules dendritiques


​Cibler les sentinelles de la réponse immunitaire pour rendre la vaccination plus efficace plus durable et plus sûre ? C’est ce que viennent de démontrer les chercheurs de l’iMETI (CEA/Fontenay-aux-Roses) et cette approche est sans doute l’une des pistes les plus prometteuses à approfondir pour développer les stratégies vaccinales du futur !

Publié le 3 mai 2012

​Les chercheurs se sont intéressés aux cellules dendritiques de la peau, capables de déclencher une ligne de défense ciblant spécifiquement le pathogène, appelée réponse adaptative. En vaccinant des primates avec un même agent étranger, associé à divers anticorps pour lui permettre d’agir spécifiquement sur des cellules dendritiques de la peau, ils ont obtenu des réponses vaccinales différentes. C’est la preuve qu’il est possible d’utiliser la vaccination pour agir sur les cellules dendritiques de façon à orienter de manière contrôlée la réponse adaptative en fonction des besoins. De nombreuses affections graves comme le SIDA, l’hépatite C, le paludisme ou certaines formes de tuberculose sont orphelines de moyen de prévention et ces travaux sont peut-être la réponse tant attendue.

Haut de page