Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Première observation 3D de la radioactivité à deux protons

Résultat scientifique | Santé & sciences du vivant | Radioactivité

Première observation 3D de la radioactivité à deux protons


​Quatre ans après la première observation directe de la radioactivité à deux protons, l’observation tridimensionnelle de ce mode très rare de désintégration des noyaux radioactifs a été réalisée au Ganil au moyen d’une « chambre à projection temporelle » par une équipe de recherche menée par Bertram Blank, du Centre d’études nucléaires de Bordeaux-Gradignan (CNRS – IN2P3 – Université de Bordeaux 1).

Publié le 13 janvier 2012

Ce détecteur est une sorte de chambre à bulles moderne dans laquelle les particules sont suivies « à la trace » via la mesure de leur perte d’énergie dans un volume rempli de gaz. Il a permis de visualiser pour la première fois la trajectoire de deux protons émis simultanément par des noyaux de zinc 54.

La mesure de l’énergie totale des deux protons émis, associée à celle de leurs angles relatifs d’émission, devrait permettre de mieux comprendre le mécanisme de ce mode singulier de radioactivité, dont on espère qu’il éclairera d’un jour nouveau les interactions des protons à l’intérieur du noyau atomique. Ce résultat très prometteur a fait l’objet d’une publication dans la prestigieuse revue Physical Review Letters.

Haut de page