Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Protection des neurones contre le stress oxydatif : un nouveau mécanisme

Résultat scientifique | Santé & sciences du vivant | Cerveau

Protection des neurones contre le stress oxydatif : un nouveau mécanisme


​Une étude multidisciplinaire associant l’I²BM (CEA/Fontenay-aux-Roses) et les Universités de Californie et du Wisconsin a permis, en combinant culture cellulaire, étude moléculaire transcriptionnelle, transfert de gène et modèles in vivo, de révéler le rôle crucial du transporteur de cystéine EAAT3, et de son contrôle par le facteur de transcription Nrf2, pour la production de glutathion par les neurones. Cette production est essentielle pour les protéger contre le stress oxydatif.

Publié le 16 mars 2012

​En effet les neurones sont très sensibles au stress oxydatif qui contribue à leur dégénérescence dans de nombreuses pathologies cérébrales telles que les accidents vasculaires cérébraux et les maladies neurodégénératives. Pour leur défense antioxydante, ils dépendent des astrocytes qui les approvisionnent avec les précurseurs du glutathion tels que la cystéine. La voie de régulation protectrice mise en évidence dans cette étude pourrait servir de cible thérapeutique pour améliorer les défenses antioxydantes des neurones.

Haut de page