Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Radiothérapie des tumeurs du foie : vers une dosimétrie plus précise

Actualité | Nouvelles technologies | Santé & sciences du vivant | Radiothérapie

santé

Radiothérapie des tumeurs du foie : vers une dosimétrie plus précise


​Dans le cadre du projet européen de métrologie MetroMRT, les chercheurs du List, institut de CEA Tech, sont parvenus à réduire de moitié l'incertitude sur l'activité présente dans les flacons de microsphères d'yttrium 90 destinés au traitement du cancer du foie par radioembolisation.

Publié le 8 octobre 2015

L’yttrium 90, utilisé pour le traitement des tumeurs du foie par radiothérapie interne sélective, est fourni par le fabricant avec une incertitude sur l’activité (3 GBq) de l’ordre de 10 %. Et pour cause, la présence des microsphères en résine marquées à l’yttrium 90 et l’hétérogénéité de la solution qui en résulte rendent difficiles les mesures d’activité par les méthodes traditionnelles.

Pour pallier ce problème, les chercheurs du List ont mis au point une procédure originale de dissolution chimique complète des microsphères. L’activité de l’échantillon peut ainsi être mesurée avec les appareils de référence du List. L’incertitude sur l’activité présente dans le flacon a ainsi pu être réduite à 5 %, soit deux fois moins que l’incertitude initiale.
Grâce à cette amélioration, les hôpitaux peuvent bénéficier d’un étalonnage plus précis des instruments destinés à la mesure de l’activité des substances injectées au patient.

Le procédé de dissolution chimique du List, qui a fait l’objet de publications*, pourra être utilisé sur d’autres radionucléides thérapeutiques qui se présenteraient également sous forme de microsphères marquées.

Haut de page

Haut de page