Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Réponse immunitaire : partage de fonction entre cellules

Résultat scientifique | Santé & sciences du vivant | Système immunitaire

Réponse immunitaire : partage de fonction entre cellules


Les chercheurs du Service de recherche en immuno-hématologie (Imeti, CEA/Hôpital Saint-Louis) ont démontré que le récepteur membranaire ILT2 peut être transféré par trogocytose d’un type de cellules immunitaires (monocytes) à un autre (lymphocytes), tout en conservant sa capacité de réponse à la protéine du système immunitaire, HLA-G.​

Publié le 23 mai 2011

​Le mécanisme de trogocytose est le transfert de fragments de membranes et de toutes les protéines qu’elles contiennent d’une cellule à une autre. Par trogocytose, une cellule peut acquérir et afficher temporairement à sa surface des protéines qui ont été synthétisées par d’autres, mais aucun transfert de récepteur fonctionnel n’avait été reporté jusqu’à présent. Dans cette étude, les chercheurs viennent de montrer que certains lymphocytes peuvent acquérir le récepteur ILT2 par l’intermédiaire d’autres cellules de l’immunité présentes dans leur environnement, les monocytes. ILT2 s’intègre directement à la membrane de sa nouvelle cellule hôte et celle-ci devient alors sensible à l’action de la molécule de tolérance au non-soi, HLA-G. Ces résultats démontrent le transfert intercellulaire de récepteurs fonctionnels et introduisent la notion de transfert de sensibilités entre cellules. Ce mécanisme permettrait de moduler les réponses propres à chaque type de cellules immunitaires en fonction de la nature des cellules présentes dans leur environnement.

Haut de page