Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Rôle des domaines conservés au cours de l’évolution de la protéine Maf1

Résultat scientifique | Santé & sciences du vivant | Génomique

Rôle des domaines conservés au cours de l’évolution de la protéine Maf1


​En collaboration avec deux laboratoires polonais et allemand, une équipe de l’iBiTec-S (CEA/Saclay) a montré le rôle essentiel de l’interaction physique entre deux domaines phylogénétiquement conservés de la protéine Maf1 pour le contrôle de l’expression de certains gènes.

Publié le 31 mars 2011

Dans l’environnement, la levure doit faire face à des conditions variées qui nécessitent une adaptation rapide du métabolisme cellulaire impliquant, en particulier, la régulation du système transcriptionnel de classe III (qui permet la synthèse des ARNt, ARN 5S indispensables à l’élaboration des protéines). La protéine Maf1, le seul régulateur de ce système connu chez Saccharomyces cerevisiae, contient deux domaines qui sont phylogénétiquement conservés chez tous les eucaryotes. Dans ce travail, les chercheurs ont montré que ces deux domaines interagissent entre eux et ont identifié le fragment minimal de l’un des deux domaines nécessaire à cette interaction. Par ailleurs, des mutations dans les deux domaines ont permis d’identifier des acides aminés importants pour cette interaction. Enfin, ils ont démontré l’importance de cette interaction pour l’activité régulatrice de la protéine Maf1. Ces résultats sont confirmés par ceux qui viennent d’être publiés par des équipes allemandes et américaines sur la protéine Maf1 humaine.

Haut de page