Vous êtes ici : Accueil > Qualité/Sécurité > Gestion des situations accidentelles

Gestion des situations accidentelles

Publié le 16 novembre 2016

​Maîtrise des situations d’urgence

Le CEA a mis en place, au niveau national une organisation qui lui permet de gérer, tout au long de l’année, des situations d’urgences réelles ou simulées.

Localement, sur chacun des Centres du CEA, des permanences pour motif de sécurité sont organisées, en dehors des heures normales de travail (horaires collectif du Centre). Elles sont assurées par la présence sur le Centre de personnel du Service de Protection contre les Rayonnements ionisants (SPR) et de personnels d’astreinte des INB qui le nécessitent.

Ces permanences sont complétées par un système d’astreinte à domicile mis en place pour assurer la permanence de commandement du Centre (cadre d’astreinte de Direction) ainsi qu’au niveau des services susceptibles d’intervenir dans la gestion d’une éventuelle crise (INB ; cellule de sûreté du Centre, SPR, services supports, communication, service de santé au travail…).

C’est le Directeur du Centre qui est responsable du management de la gestion de la crise sur le Centre.

En 2006, plusieurs exercices de crise ont été menés sur différents thèmes afin de mobiliser tout ou partie de l’organisation de crise. On peut citer plus particulièrement l’exercice national qui s’est déroulé le 26 janvier 2006. Cet exercice, qui simulait un accident dans l’installation LEFCA (INB 123) conduisant à des conséquences sur l’INBS-PN, a permis de mettre en oeuvre l’organisation de crise du CEA à Paris et à Cadarache, de l’ASN, du DSND (5), de l’IRSN et de la préfecture. 


Le Plan d’Urgence Interne (PUI) et le Plan Particulier d’Intervention (PPI) du Centre de Cadarache

Le Plan d’Urgence Interne (PUI) peut être déclenché par le directeur dès qu’une anomalie susceptible d’affecter la sécurité des personnes ou des installations sur le centre est détectée. Le PUI décrit tous les dispositifs, mesures et moyens de secours à mettre en oeuvre.

Si les conséquences d’une situation accidentelle sont susceptibles de s’étendre au-delà des limites du Centre, un Plan Particulier d’Intervention (PPI) peut être mis en oeuvre. Elaboré par la Préfecture des Bouches-du-Rhône et le CEA Cadarache, il vise à informer les populations, garantir leur sécurité et faciliter l’action des secours des sept communes comprises dans le périmètre du PPI : Beaumont-de-Pertuis, Corbières, Ginasservis, Jouques, Rians, Saint-Paul-Lez-Durance, Vinon-sur-Verdon.
Voir le document ci-dessous : PPI Cadarache 2012


Les organismes de contrôle des activités du CEA Cadarache

​INTERNE
​EXTERNE NATIONAL
​EXTERNE INTERNATIONAL
CQSE : Cellule Qualité Sécurité EnvironnementASN : Autorité de Sûreté Nucléaire​Euratom
CSMN : Cellule de Sûreté et des Matières Nucléaire​DRIRE : Direction Régionale de l'Industrie, de la Recherche et de l'Environnement
DSDN : Autorité de Sûreté des activités de Défense
AIEA : Agence Internationale de l'Energie Atomique






Haut de page