Vous êtes ici : Accueil > Offre de stage 2016-2017

Offre de stage 2016-2017

Publié le 12 janvier 2017

Développement d’une nouvelle méthodologie d’étude des (nano)matériaux par microscopie électronique

L'enjeu de ce stage est d'utiliser l'interaction électron-matière via l'utilisation du Microscope Electronique en Transmission afin de caractériser le plus finement possible des matériaux qui nécessitent aujourd'hui l'utilisation des grands instruments tels que le synchrotron ou le réacteur à neutron. Il s'agira de mettre en place une méthodologie basée sur l'interaction électron matière qui possède par certains aspects les avantages de l'interaction rayons X- matière et neutrons-matière. Une fois la méthodologie mise en place, le stage consistera à étudier les propriétés structurales et notamment l'ordre à l'échelle locale de différents matériaux stratégiques pour le LITEN tels que les matériaux utilisés dans des batteries à ion lithium ou les nanomatériaux. Ce stage allie donc un travail expérimental et de simulation appliqué à des matériaux dont les natures très différentes, inorganique ou organique, bien cristallisée ou non, nous permettront de discuter les limites de cette méthodologie.

Etude technico-économique des procédés hydrothermaux pour la chimie verte

L'objectif de ce travail de stage est donc, pour les différentes ressources et procédés étudiés au laboratoire, d'établir une première évaluation technico-économique. L'application qui sera évaluée dans un premier temps sera celui de la chimie verte. Il faudra dans un premier temps déterminer les molécules potentiellement valorisable. Pour l'évaluation, différents outils seront utilisés : simulations procédés sous PROSIM®, chiffrage d'installations, comparaison avec des couts du marché, voire optimisations énergétiques et matières pour une intégration dans un procédé industriel complet. Les données expérimentales déjà obtenues au laboratoire seront utlisées comme données d'entrée.

Etude d'un générateur de gaz par thermolyse​

Le stage consiste à étudier un premier générateur de gaz par thermolyse de matériaux commerciaux. Il s'agira d'étudier l'influence de différents paramètres (nature, masse et compaction des poudres, rampe de montée en température…) sur les débits et volumes générés.  Le but du stage consistera donc à faire une étude calorimétrique de poudres commerciales, à les mettre en forme et les intégrer dans une cartouche, puis de mesurer les débits et volumes générés en fonction de différents paramètres expérimentaux. Enfin, un bilan énergétique sera réalisé afin d'évaluer la pertinence technique d'une telle cartouche.

Réalisation et caractérisation de capteurs de force imprimés

En se basant sur les structures de composants et le flow de procédé préliminaire du CEA-LITEN, le stagiaire aura en charge l'étude et la réalisation des capteurs imprimés, à savoir principalement des capteurs de force piezorésistifs réalisés à partir de matériaux FSR (Force Sensing Resistors) mais également des jauges de contraintes (mesure de déformation) ou encore des capteurs piezoélectriques à base de polymères électroactifs.
La caractérisation et l'analyse des résultats de mesure lui permettront de définir un plan d'optimisation du procédé de réalisation des composants, prenant aussi en compte un design optimisé des structures. Les procédés de réalisation mise en œuvre seront essentiellement des procédés d'impression d'encres avec des propriétés électriques spécifiques sur des substrats flexibles. 

Influence du mode de dépôt et de la concentration en contaminant corrosif sur la cinétique de corrosion d'aciers inoxydables et de cuivre après sinistre

Le travail proposé consistera essentiellement à déterminer les cinétiques de corrosion en fonction des concentrations et à caractériser les supports corrodés par diverses techniques d'analyse (microscopie électronique, analyse de surface et diffraction des rayons X). La confrontation des différentes observations et analyses permettra une meilleure compréhension de l'influence du mode de contamination et des concentrations en polluant sur les cinétiques de corrosion après sinistre.

Dans le cadre de ce stage, l’employeur sera EMTS et non le CEA .