Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Lancement officiel du Prisonnier quantique

Communiqué de presse | Actualité | Focus | Institutionnel | Recherche fondamentale | Culture scientifique | Mathématiques | Physique | Chimie | Electronique | Environnement | Sciences de la Terre | Santé & sciences du vivant | Disciplines transverses | Energies

Le CEA innove pour diffuser la science

Lancement officiel du Prisonnier quantique, un jeu vidéo inédit d’aventure au cœur des sciences et des technologies


​Le 5 octobre 2019, à l’occasion de la Fête de la science, le CEA sort officiellement son jeu vidéo, le Prisonnier quantique jouable en ligne sur : https://prisonnier-quantique.fr. Gratuit, sans inscription, développé en interne avec la participation du Réseau Canopé, ce jeu en 2D de type point and click est unique en son genre et vous conduira, pour une durée de 8 à 12h, vers des expériences inédites entre science et science-fiction. Le Prisonnier quantique sera également présenté à la Paris Games Week du 30 octobre au 3 novembre 2019.

Publié le 2 octobre 2019

​Plus « game serious » que serious game

cap1.jpgLe CEA, organisme public de recherche français parmi les plus innovants au monde , innove aussi dans le domaine de la diffusion de la culture scientifique et a fait le pari de développer un jeu vidéo
« Le Prisonnier quantique » pour toucher un large public, et notamment les jeunes, afin de les intéresser à la science, ses métiers et ses enjeux. En effet, près de 70 % des Français jouent aux jeux vidéo , une part qui dépasse les 90 % pour les 18 – 24 ans. Utiliser le jeu vidéo s’avère donc pertinent pour mieux servir cette mission.
Le Prisonnier quantique est un jeu d’aventure en 2D de type « point and click ». Loin d’un traditionnel « serious game », c’est avant tout un « vrai » jeu vidéo, au graphisme soigné, avec une histoire haletante mêlant aventure, science et science-fiction, le tout saupoudré d’une dose d’humour. Tout au long du jeu, le joueur découvre les différentes facettes de la science en s’amusant.

Un jeu d’aventure unique en son genre

La durée du jeu est estimée entre huit et douze heures. Jouable en plusieurs fois grâce à un système de sauvegarde de la progression, le joueur pourra reprendre sa partie en cours n’importe où et sur le support qu’il souhaite : ordinateur, tablette ou smartphone . Gratuit, sans inscription , et sans publicité, le Prisonnier quantique est facile d’accès puisqu’il est jouable depuis un simple navigateur.
Dernière particularité : le jeu a été réalisé avec un budget réduit au minimum. A l’exception de l’illustration et du sound design , le Prisonnier quantique a été entièrement créé et développé en interne (sans recourir à un studio) au sein de l’unité de communication multimédia du CEA, en lien direct avec les chercheurs de l’organisme pour l’élaboration des énigmes scientifiques.
Synopsis
Au début du XXe siècle, la physique quantique est en plein essor mais photo_carnet.pngdemeure pleine d’énigmes. Les plus éminents savants peinent à appréhender les lois de l’infiniment petit, un monde très différent du nôtre.
De son côté, Artus Cropp , physicien brillant mais méconnu, imagine une méthode révolutionnaire pour observer le monde quantique et les particules qui le peuplent. Assisté d’un jeune ingénieur, il consacrera sa vie et sa fortune à donner corps à ses théories en construisant un « modulateur de Planck ». Grâce à cet instrument, Cropp commence dès le début des années 60 à étudier le monde quantique, et à en révéler les secrets qu’il consigne dans son carnet de laboratoire. Mais un jour, il découvre une « singularité » inattendue au cœur de la matière : ce qu’elle implique dépasse tout entendement et pourrait changer la face du monde. Pour en avoir le cœur net, Artus Cropp et son assistant décident de mener, le 3 juin 1963, une dernière expérience avant de publier leurs travaux. Mais quelque chose tourne mal : les deux savants disparaissent avant d’avoir pu révéler au monde leur découverte.
Presque 60 ans plus tard... Zoé est une jeune femme curieuse qui s’ennuie un peu dans son travail administratif, jusqu’à ce qu’on l’envoie fouiller une ferme à l’abandon. Zoé y découvre un carnet de laboratoire laissé par un certain Artus Cropp, un physicien mystérieusement disparu dans les années 60. Le carnet évoque une découverte incroyable mais s’arrête brutalement durant une expérience...                                                                                                               Quelle est cette fabuleuse découverte ? Qu’est-il advenu du savant ? Il n’en faudra pas plus pour lancer Zoé à la recherche de l’héritage d’Artus Cropp !
 synopsis.JPG

Un jeu pour enseigner les sciences autrement

Le Prisonnier quantique a également une dimension « serious » qui a l’ambition de rendre les sciences accessibles à tous, peu importe l’âge du joueur, homme ou femme, joueur occasionnel ou invétéré, enfant comme parent . Dans ce jeu vidéo, chaque joueur a la liberté d’avancer à son rythme et surtout de régler son propre curseur entre le jeu et la pédagogie.roland_lpq.jpg
Bien que le titre évoque la physique quantique, une discipline surprenante des sciences, le jeu est, à l’image du CEA, pluridisciplinaire ; il aborde les sciences et les technologies au sens large : physique, chimie, énergie, sciences du vivant, climat…. L’aventure emmène le joueur aux quatre coins du monde : d’une vieille ferme abandonnée, aux laboratoires du CEA, du grand accélérateur du CERN jusqu’à une antique cité souterraine et même au-delà du monde connu. Le jeu permet également de se familiariser avec la démarche scientifique, les outils et métiers de la recherche. Pour progresser dans l’histoire et se sortir de situations parfois périlleuses, le joueur doit résoudre plus de trente puzzles (mini-jeux) tous différents et intégrés au scénario. Pour cela, il doit utiliser sa logique et ses connaissances en sciences et avoir recours à des technologies parmi les plus avancées, comme une pile à combustible, un robot, un spectromètre ou encore un accélérateur de particules… Le jeu est accessible pour un usage en classe pour des collégiens et lycéens.
Pour accompagner chaque puzzle, des fiches pédagogiques ont été conçues, en partenariat avec Réseau Canopé, pour aider l’enseignant ou le médiateur scientifique à s’approprier le « serious game » et à l’utiliser dans le cadre d’un cours ou d’une médiation scientifique. En complément, des interviews vidéos des chercheurs du CEA, ayant participé à la conception des puzzles, permettent d’approfondir les notions scientifiques abordées dans le jeu.
Tous ces éléments font du Prisonnier quantique un jeu unique en son genre et probablement une première en France, voire au monde.

Place au jeu !

logo_lpq.jpgDès le 5 octobre 2019, rendez-vous sur le site web du Prisonnier quantique pour jouer et vivre une grande aventure au cœur des sciences et des technologies : https://prisonnier-quantique.fr. Retrouvez plus d’informations dans le dossier de présentation du Prisonnier Quantique.
Interagissez sur les réseaux sociaux, partagez votre expérience du jeu : #PrisonnierQuantique.

 Au programme

Profitez de la Fête de la science pour découvrir le Prisonnier quantique et zoe_FDS.jpgrencontrer une partie de l’équipe de conception.
Rendez-vous dans les villages des sciences :
►    A Paris (75), au Forum des Halles, La Canopée, les 5 et 6 octobre
►    Au gymnase du Moulon (91) à Gif-sur-Yvette, les 5 et 6 octobre
►    A Tours (37) les 5 et 6 octobre
►    A Manosque (04) le 5 octobre
►    A Marseille (13) les 12 et 13 octobre
►    A Bruyères-le-Châtel au Très grand centre de calcul du CEA (91) le 12 octobre


Plus d’informations : http://www.cea.fr/Pages/actualites/institutionnel/fete-science-2019.aspx
     

logo_PGW.jpgPlutôt gamer ? Zoé vous fera découvrir Le Prisonnier quantique à la Paris Games Week 2019 ! Du 30 octobre au 3 novembre, rejoignez le CEA pour sa première participation à la #PGW19 dans le hall 2.2 pour une plongée dans l’univers du jeu-vidéo. Challenges et rencontres avec des youtubers sont prévus !
Journalistes, vous souhaitez découvrir Le Prisonnier quantique lors de l’inauguration de la Paris Games Week, le 29 octobre 2019 ? Contactez-nous rapidement pour obtenir votre accréditation presse.  


logo CEA.jpgLe CEA est l’un des 100 premiers acteurs mondiaux de l’innovation . Organisme de recherche public, il intervient dans quatre domaines : la défense et la sécurité, les énergies bas carbone (nucléaire et renouvelables), la recherche technologique pour l'industrie et la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie). Au service de l’innovation, en particulier dans les DeepTech, le CEA accompagne la création de start-up depuis plus de 20 ans. Il est le premier organisme de recherche français dans le dépôt de brevet (palmarès annuel INPI). Le partage des connaissances scientifiques vers les publics jeunes et enseignants et vers l’ensemble de la société est une des missions du CEA.

logo_canope.pngRéseau Canopé, opérateur public du ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, est un acteur de référence dans l’innovation pédagogique, en particulier dans le domaine du numérique éducatif. Il conçoit et édite des ressources et des services pédagogiques pour accompagner la communauté éducative. Il développe notamment des productions transmédias (applications, jeux, réalisations audiovisuelles) pour les enseignants de la maternelle à la terminale. Partenaire historique du CEA, les équipes audiovisuelles ont répondu présent pour produire le sound-design et l’accompagnement pédagogique du Prisonnier quantique. Offrant un outil numérique innovant et ludique aux élèves pour appréhender des notions fondamentales du programme scolaire, Réseau Canopé accompagne les enseignants des disciplines scientifiques à travers des scénarii pédagogiques associés, disponibles prochainement sur la plateforme Etincel et sur le site reseau-canope.fr.

cap5.jpgcap4.jpg

Haut de page