Vous êtes ici : Accueil > Découvrir les métiers scientif ... > Chimie verte

Métier | Chimie | Chimie verte


Chimie verte

Publié le 5 septembre 2019
En travaillant dans la chimie verte, vous vous intéresserez à l’optimisation de l’efficacité et du coût énergétique des procédés, à l’économie et au recyclage de matières premières, à la réduction des déchets ultimes et de l’impact sur la santé de l’Homme et sur l’environnement.

Vos missions

Vous concevrez des produits et procédés chimiques permettant de réduire, voire d’éliminer l’utilisation et la synthèse de substances dangereuses.



Au quotidien

Vous développerez des procédés chimiques qui suivent les concepts de la chimie verte : utiliser au maximum les matières premières, employer des solvants non-toxiques, rentabiliser au mieux l’énergie, produire des quantités minimales de déchets et dans des formes adaptées (solide, liquide ou gazeuse). Et ce dans de nombreux domaines de recherche ou industriels, de l’agroalimentaire au médical...


Le chimiste de demain ?
Il sera encore plus proche des préoccupations environnementales,
il réfléchira à des procédés de plus
en plus compacts, et saura maîtriser toute la chaîne, de l’expérimentation
à la modélisation, de façon simultanée. "
Stéphane

Passionné de chimie, de nombreuses possibilités vous attendent ! Par exemple du CO2 supercritique et de quelques-unes de ses applications. L’extraction solide-supercritique est utilisée en agro-alimentaire pour la décafeïnation (environ 50 000 tonnes de café) et la production de principes amérisants pour la bière (quelques 30 000 tonnes de houblon traités par an). Le procédé d’extraction par CO2 supercritique a aussi permis d’éradiquer le « goût de bouchon » dû à la présence de composés organiques connus, les chloroanisoles. Autre exemple, l’élaboration de particules médicamenteuses, car le procédé améliore la solubilité dans l’eau de principes actifs pharmaceutiques.



VidéoLa chimie verte : pour un futur durable


VidéoUn nouveau défi pour la chimie