Vous êtes ici : Accueil > Découvrir les métiers scientif ... > Technicien métrologie optique

Métier | Défense &sécurité | Electronique | Informatique


Technicien métrologie optique

Publié le 5 septembre 2019
La métrologie est l’ensemble des techniques utiles pour faire des mesures et les interpréter. Le technicien en métrologie optique conçoit l’expérimentation en lien avec un ingénieur. Il a en charge l’assemblage et l’intégration des éléments nécessaires à ses essais, puis la vérification de l’ensemble. Il réalise les expériences, fait l’acquisition des mesures et les caractérise.

Vos missions

  • Participer à la conception, au développement ainsi qu’au suivi de la réalisation et de l’intégration sur site de systèmes couplant des composants optiques et électroniques et des moyens de caractérisation. 
  • Réaliser les mesures selon les procédures adoptées. 
  • Assurer la traçabilité des caractérisations effectuées. 
  • Participer à l’interprétation des résultats expérimentaux. 
  • Rédiger les documents techniques. 
  • Assurer le maintien en conditions opérationnelles des bancs de métrologie.




Au quotidien

Le laser Mégajoule compte pas moins de 240 faisceaux : Odile doit réaliser tous les contrôles optiques des pièces avant une expérience – rayons de courbure, défauts de polissage de la surface ou d’aspect, rugosité. 

La métrologie optique est utilisée pour quantifier des distances, des déformations, des déplacements, mais aussi mesurer les propriétés optiques mêmes d’un système ou d’un matériau (indice, luminance, longueur d’onde). Ses instruments de prédilection sont le radiomètre, l’interféromètre ou le microscope optique.


Je passe de l'optique à la mesure,
de l'assemblage à l'informatique,
c'est varié. "
Odile
Licence professionnelle Métiers de l'instrumentation,
de la mesure et du contrôle qualité, optique.

VidéoPhysique, lasers, optique





Le Laser Mégajoule

LMJ-20101124-006-BD.jpg
La chambre d'expériences du Laser Mégajouel en cours d'installation © P.Labeguerie/CEA

Les faisceaux du laser Mégajoule s’appuient sur des composants spéciaux, les « réseaux de diffraction focalisants », dont la géométrie (déviation, distance de focalisation) est caractérisée. Ils servent à mesurer différentes caractéristiques optiques (tache de focalisation, qualité de la surface d’onde, rugosité, défauts d’aspect…) avant de viser une cible .

Compétences
  • Instrumentation générale
  • Métrologie
  • Maintenance des appareillages de métrologie