Vous êtes ici : Accueil > Découvrir les métiers scientif ... > Ingénieur-chercheur en science des matériaux

Métier | Matériaux | Simulation & modélisation


Ingénieur-chercheur en science des matériaux

Publié le 5 septembre 2019
L’ingénieur-chercheur en science des matériaux mène différents projets, de l’analyse du cahier des charges à l’analyse croisée des résultats et des calculs. Les études, tant appliquées que fondamentales liées au nucléaire répondent à des demandes d’industriels qui ont la gestion du parc français.

Vos missions

  • Concevoir, développer et exploiter des dispositifs expérimentaux. 
  • Concevoir, développer, réaliser et exploiter des codes de calcul. 
  • Analyser des résultats expérimentaux ou de simulation.



Au quotidien

Les composants des réacteurs nucléaires sont exposés à des phénomènes chimiques agressifs, auxquels s’ajoutent des contraintes liées à leur fonctionnement : frottements, usures… Il faut tester la dégradation des matériaux, puis extrapoler par modélisation leur tenue dans le temps, sur des dizaines, voire des milliers d’années.

L’un des problèmes récurrents des installations du parc nucléaire est la corrosion sous contrainte, qui entraîne l’oxydation et la fissuration des éléments comme les tubes des générateurs de vapeur. Les résultats des expérimentations sont analysés et interprétés, puis consignés dans des rapports et notes de synthèse. 


Le travail se fait en équipe : la partie expérimentale est assurée par des techniciens qui nous fournissent leurs résultats. "
Catherine,
Doctorat Science des matériaux.

VidéoLaboratoire d'études de la corrosion aqueuse (LECA)




Compétences
  • Caractérisation des matériaux
  • Essais mécaniques
  • Simulation numérique du comportement mécanique
  • Comportement mécanique des matériaux

Au coeur de la matière 

Caracterisation-20100426-022-BD.jpg
Spectroscopie XPS : analyse fine de surfaces modifiées © P.Stroppa/CEA


Appareil de diffraction des rayons X et des neutrons, microsonde électronique et nucléaire, microscope électronique en transmission et sonde atomique tomographique… autant de techniques de caractérisation de la microstructure des matériaux qui pourront être utilisées pour leur modélisation physique.