Vous êtes ici : Accueil > Découvrir les métiers scientif ... > Mécanicien des fluides

Métier | Physique | Energies


Mécanicien des fluides

Publié le 5 septembre 2019

Le mécanicien des fluides étudie les écoulements liquides et gazeux, compressibles et incompressibles, multi-constituants, réactifs, et les échanges thermiques. Dans le cadre de l’énergie, notamment nucléaire, les principales applications portent sur la thermohydraulique des réacteurs et le risque hydrogène. Ces études servent aussi dans le domaine de la Défense.

Vos missions

  • Développer des méthodes numériques
  • Proposer des expérimentations associées
  • Participer à la conception de logiciels de simulation et de contrôle pour les exploitants nucléaires




Au quotidien

​L'ingénieur en physique théorique développe des méthodes numériques sur des sujets très pointus et propose les expérimentations associées.

Vous participerez à la conception de logiciels de simulation et de contrôle pour les exploitants nucléaires (EDF…), notamment la partie « fluides » du logiciel CAST3M sur lequel de nombreuses équipes du CEA travaillent.

Des données expérimentales servent à la validation de ces codes. Vous devrez donc concevoir les expérimentations, qui s’appuieront sur des mesures thermiques, de concentrations gazeuses par prélèvement et spectrographie de masse, de vitesse par anémométrie…

Vous pourrez aussi travailler sur des installations spécifiques, dédiées aux études du risque hydrogène ; de MISTRA, une enceinte de 100 m3 comprenant des circuits vapeur et gaz (hélium, azote), des condenseurs et une instrumentation complète, à GARAGE, copie d’un garage de véhicule particulier à échelle 1, instrumenté pour l’étude des fuites d’un véhicule à pile à combustible (dans tous les cas, pour limiter les risques d’accident, l’hydrogène est simulé par de l’hélium).

 





Formation
  • BTS ou DUT scientifique
  • Doctorat en science ou diplôme d'une école d’ingénieur généraliste