Vous êtes ici : Accueil > Découvrir les métiers scientif ... > Physicien des plasmas

Métier | Physique


Physicien des plasmas

Publié le 5 septembre 2019
Le CEA offre au physicien des plasmas un vaste champ de recherches : astrophysique, physique de la haute atmosphère, production d’énergie par fusion thermonucléaire, physique des armes nucléaires.

Vos missions

  • Modéliser des états extrêmes de la matière
  • Etudier de façon théorique et expérimentale les plasmas créés.


Au quotidien

Le plasma, après le solide, le liquide ou le gaz, est le 4e état de la matière. Il n’est visible sur Terre qu’à très haute température, quand l’énergie est telle qu’elle réussit à arracher des électrons aux atomes. On observe alors une sorte de « soupe » d’électrons extrêmement actifs dans laquelle « baignent » des noyaux d’atomes.

Si vous devenez physicien des plasmas, vous pourrez travailler dans le cadre du programme Simulation de la Direction des applications militaires : modélisation des états extrêmes de la matière grâce à des moyens de calcul très puissants, études théoriques et expérimentales de plasmas créés par confinement inertiel sur le laser Mégajoule. Vous pourrez également prendre part aux recherches menées sur la fusion thermonucléaire par confinement magnétique, dans des tokamaks comme Tore Supra, mais également dans ITER.

Ce métier pourra aussi vous permettre d’accéder à des disciplines d’astrophysique comme la physique stellaire, l’étude de l’évolution des galaxies, la formation des étoiles…



VidéoPhysique, fusion nucléaire contrôlée





Formation
  • Ecole d’ingénieur et/ou master de physique des plasmas ou astrophysique
  • Doctorat