Vous êtes ici : Accueil > Découvrir les métiers scientif ... > Physicien médical
Publié le 5 septembre 2019
​​​Le physicien médical intervient dans les champs de la radiothérapie, de l’imagerie médicale, de la médecine nucléaire et de la radioprotection.

Vos missions

  • Concevoir, préparer et mettre en œuvre des études dosimétriques, des procédures de suivi technique des appareils utilisant les radiations ionisantes, en imagerie médicale, radiothérapie, curiethérapie et des procédures de suivi qualitatif des appareillages ; 
  • Garantir, en radiothérapie, que la dose de rayonnements reçue par les tissus faisant l’objet de l’exposition correspond à celle prescrite par le médecin. 




Au quotidien

Au Service hospitalier Frédéric Joliot, unité de diagnostic et de recherche implantée au cœur de l'hôpital d'Orsay, Sébastien essaie de simuler la façon dont se dépose la dose de protons ou d'ions carbone chez les patients traités par hadronthérapie* par des codes de calcul et à l'aide de l'imagerie tomographie par émission de positons (TEP).
 


L'idée est de contrôler l'administration de la dose grâce à la simulation et
de pouvoir ainsi adapter le traitement. Même si je me sens plus proche de la recherche fondamentale, les perspectives qu'offrent les outils de modélisation
me motivent particulièrement. Contribuer à répondre à des questions de biologie, dans un environnement multidisciplinaire avec des chimistes, des informaticiens, des cliniciens
et des physiciens est stimulant. "
Sébastien,
Doctorat Physique nucléaire.



FOCUS SUR GATE

La plate-forme internationale de simulation GATE
La plateforme internationale de simulation GATE © L.Godart


La plateforme internationale
de simulation GATE donne accès
à des outils spécifiques en imagerie
et radiothérapie. Elle rassemble
19 laboratoires et 1 500 utilisateurs dans le monde ! 

Compétences
  • Radiobiologie
  • Instrumentation médicale et biologique
  • Métrologie des rayonnement

* Hadronthérapie

Alors que la radiothérapie conventionnelle utilise essentiellement des rayons X, l’hadronthérapie s’appuie sur des hadrons, notamment des protons et des ions carbone.
Cette technique innovante améliore l’irradiation des cellules tumorales tout en épargnant les tissus sains et les organes.