Vous êtes ici : Accueil > Laboratoires > Laboratoire d'Accueil et de Recherche avec les Ions Accélérés - LARIA

Laboratoire d'Accueil et de Recherche avec les Ions Accélérés - LARIA

Publié le 9 mars 2016
​​​​​
LARIA logo.jpgLe Laboratoire d'Accueil et de Recherche avec les Ions Accélérés (LARIA) étudie la réponse des tissus sains et des tumeurs suite à une irradiation thérapeutique non conventionnelle (hadronthérapie). Le LARIA utilise l’ingénierie de modèle de culture tridimensionnelle afin de développer des modèles pertinents de tissus sains ou de tumeurs reconstruits in vitro et cultivés dans des conditions compatibles avec la physiologie humaine.

Localisé à Caen au sein du GANIL (Grand Accélérateur National d’Ions Lourds), le LARIA a aussi la responsabilité de l’accueil des équipes de recherche françaises ou étrangères souhaitant réaliser des expérimentations en radiobiologie pour le compte du programme interdisciplinaire géré par le CIMAP (UMR 6252, CEA DSM – CNRS – ENSICAEN – Université de Caen Basse Normandie).​

​​​CIMAP - GANIL​
Campus Jules Horowitz​
Boulevard Henri Becquerel
14076 CAEN
Yannick SAINTIGNY​​​​
Responsable du Laboratoire
Tél : +33 (0)2 31 45 47 31

​Axes de recherche du laboratoire

  • ​Mise au point des modèles de cultures cellulaires tridimensionnelles pour l’hadronbiologie en physioxie.
  • Analyse des réponses moléculaires et cellulaires, directes et indirectes, du cartilage sain à une irradiation thérapeutique par RX ou 12C.
  • Identification des bases moléculaires et cellulaires au contrôle tumoral après une irradiation par ions carbone.
  • Rôle du microenvironnement dans la radiorésistance des chondrosarcomes.
  • Identification de fragments de protéines issus de l’irradiation du cartilage.
  • Transposition in vivo (greffe) des modèles de cultures cellulaires tridimensionnelles.
Pour mener à bien ses missions, le LARIA a accès à diverses infrastructures scientifiques

  • L​es lignes haute (IRABAT) et moyenne (IRASME) énergies du Grand Accélérateur National des Ions Lourds (GANIL).
  • L'Irradiateur X (225 kV) Rec-Hadron (Equipex), Campus Jules Horowitz.
  • L’Infrastructure Nationale en Biologie et Santé France Hadron.
  • Les plateformes protéomique et microscopie de l'Université de Caen Basse-Normandie.
  • Le Centre Universitaire de Ressources Biologiques de l'Université de Caen Basse-Normandie.​
  • La plateforme de cytométrie du Centre François Baclesse.
Irrabat2.JPG 
Ligne Haute Énergie IRABAT : passeur d'échantillon robotisé