Vous êtes ici : Accueil > Entités de recherche > Médicaments et technologies po ... > Service d’Ingénierie Moléculai ... > Toxines et thérapies innovantes

Laboratoire | Risques NRBC-E


LTMB

Toxines et thérapies innovantes

Publié le 16 octobre 2017
​Le travail de l'équipe se concentre sur le développement de molécules thérapeutiques provenant de toxines bactériennes ou végétales.

Responsable
Daniel Gillet
daniel.gillet@cea.fr

L'équipe mène plusieurs actions :

  • Recherche d'antidotes contre la ricine (origine végétale, hautement toxique), les shigatoxines (origine bactérienne) et un large spectre de pathogènes intracellulaires.
  • Etude de molécules qui améliorent la délivrance d'oligonucléotides à visée thérapeutique.
  • Etude de molécules immuno-stimulantes qui dopent l'immunité innée et adaptative.
  • Développement de stratégies visant à inhiber la voie de l'Heparin Binding-EGF (HB-EGF) et de son récepteur EGFR dans le traitement des glomérulonéphrites rapidement progressives, par ingénierie de la toxine diphtérique (HB-EGF est le récepteur naturel de la toxine diphtérique à la surface des cellules humaines et de singe).
 
Ricine, Shigatoxine, Toxine diphtérique
 
 
Rétro-1, Rétro-2.1, Action intracellulaire de Rétro-2.1
Rétro-1 et Rétro-2.1 sont des molécules issues d’un crible chimique, capables de bloquer le trafic intracellulaire de la ricine et des shigatoxines dans les cellules.

 

L'équipe est très fortement impliquée dans le « programme interministériel de R&D NRBC-E » qui développe des technologies pour prévenir et lutter contre les menaces terroristes d'origine Nucléaire, Radiologique, Biologique, Chimique, Explosifs (NRBC-E). Ce programme, confié au CEA depuis 2005, est placé sous l'autorité du Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN) et de la Direction générale de l'armement (DGA).