Vous êtes ici : Accueil > Partenaires > Le CEA et ENGIE renouvellent leur coopération dans la recherche nucléaire

Actualité | Partenariat | Energies | Energie nucléaire | Réacteurs nucléaires | Matériaux

Le CEA et ENGIE renouvellent leur coopération dans la recherche nucléaire


​Le CEA et ENGIE signent la poursuite jusqu’au 31 décembre 2022 de leur accord en matière de Recherche et Développement dans le domaine de l'énergie nucléaire.

Publié le 27 janvier 2020

​Dans la prolongation des coopérations qui lient ENGIE et le CEA depuis 2007, un nouvel accord a été signé, qui engage pour trois ans supplémentaires les partenaires en matière de Recherche et Développement nucléaire dans les domaines techniques suivants :

  • l’amélioration des performances et de la sûreté des réacteurs ;
  • le développement de la connaissance des phénomènes d’évolution des matériaux, des équipements et des composants, y compris les cuves et structures internes ;
  • le démantèlement, la déconstruction et l’assainissement d’installations nucléaires ;
  • la maîtrise de la radioprotection, de la gestion des rejets et des déchets radioactifs.


Ces recherches s’inscrivent dans la lignée des actions menées depuis de nombreuses années par ENGIE et le CEA, dont les deux partenaires ont fait un bilan très positif. 

La prolongation de l’accord de coopération avec le CEA confirme la volonté d’ENGIE de continuer à valoriser ses compétences techniques et humaines dans l’industrie nucléaire.

Des échanges sont aussi conduits par les deux partenaires dans le domaine de la transition énergétique, avec une approche intégrée du système énergétique, ouvrant les portes vers des travaux en commun au-delà du nucléaire.

Dans cette coopération, ENGIE apporte plus de 55 ans d’expérience et d’expertise sur l’ensemble de la chaîne de valeur nucléaire. Opérateur, exploitant sept unités nucléaires en Belgique, le groupe ENGIE est par ailleurs stratégiquement positionné et actif dans les métiers de services (ingénierie et conception, installation, support à l’exploitation, gestion du combustible, maintenance, gestion des déchets radioactifs et démantèlement) avec 9 000 ingénieurs et techniciens ayant des compétences nucléaires spécifiques, pour un chiffre d’affaires de plus de 850 millions d’euros en 2019 sur ce secteur.

De son côté, le CEA apporte ses compétences et son expertise dans la conduite de projets de R&D nucléaire à forts enjeux industriels, notamment pour l’amélioration de la durée de fonctionnement des performances, de la disponibilité et de la sûreté des réacteurs, pour la gestion des matières nucléaires et des déchets et pour l’assainissement démantèlement. Ses moyens expérimentaux et ses plateformes logicielles sont autant d’outils uniques adaptés aux études de R&D abordées dans le cadre de sa coopération avec ENGIE.

Haut de page

Haut de page