Vous êtes ici : Accueil > Partenaires > Inauguration de MAPP à Metz

Communiqué de presse | Inauguration | Focus | Nouveaux procédés de production industrielle | Innovation pour l'industrie | Objets connectés

Industrie du Futur

Le CEA apporte intelligence et connectivité aux machines et aux outils des industriels du Grand Est


Implanté depuis 2014 en région Grand Est, le CEA au travers de sa Direction de la recherche technologique (CEA Tech), lance une nouvelle plate-forme technologique pour offrir aux entreprises de ce territoire la possibilité d’intégrer des systèmes de capteurs dans les outils, les outillages et les pièces industrielles pour plus de performance, de contrôle et de valeur ajoutée du produit. 
La plate-forme « Mécatronique pour l’Amélioration des Produits et des Procédés » (MAPP) a été inaugurée ce mercredi 19 septembre 2018 à Metz, par Olivier Delcayrou, Secrétaire Général de la Préfecture de Moselle, représentant le Préfet de la région Grand Est, Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, et Didier Besnard, Directeur de l’Institut CEA Tech en Région, représentant Stéphane Siebert, directeur de la recherche technologique du CEA. Etaient également présents Jean-Luc Bohl, Vice-Président de la Région Grand Est en charge de l’Attractivité et du Rayonnement, Rémi Sadocco, Conseiller régional, Président de la Commission Innovation, Enseignement supérieur et Recherche, et Thierry Hory, Conseiller régional, Président de la Commission Sport.
MAPP a bénéficié d’un investissement initial de plus de 2 millions d’euros provenant de l’Etat (840 000 €) et de la Région Grand Est (1,2 million d’euros).
Publié le 19 septembre 2018
A l’image de la première plate-forme technologique FFLOR (Future Factory @Lorraine), lancée en janvier 2017, MAPP a pour objectif de favoriser l’insertion de technologies numériques dans toutes les industries et d’accompagner les entreprises de la région Grand Est dans son renouveau industriel. 

Issue de la mécanique et de l’électronique, mais aussi de la confrontation de l’usage et de la technologie, MAPP facilitera l’accès aux PME régionales au marché français des outils, de l’outillage et des pièces intelligents, estimé à environ 400 millions d’euros/an. Un potentiel de marché beaucoup plus vaste se présente également avec des nouvelles applications, de nouveaux services et des possibilités d'exportation liés à l’essor de l’internet des objets et de l’exploitation des données .

Développer l’impact positif du numérique dans l’industrie

En s’appuyant sur une vaste offre de formation et de recherche régionale  ainsi que sur les compétences locales  fortes en matériaux, en mécanique et en fabrication additive, MAPP souhaite faciliter la digitalisation des anciennes machines afin de rendre accessible le mouvement 4.0 aux PME traditionnelles du Grand Est. 
MAPP développe des briques technologiques de collecte, de transmission et d’interprétation des données faisant levier sur les compétences « métier » du partenaire industriel. Selon l’application, l’intégration de systèmes de capteurs dans les outils visera plus de performance, et dans les outillages plus de contrôle-qualité. Quant aux pièces industrielles, on accèdera à d’avantage de valeur ajoutée pour l’amélioration des produits, ou d’avantage de services pour le suivi des procédés. 

L’internet des objets (IoT) s’ouvrant au monde industriel, avec son fort potentiel d’intelligence embarquée mais aussi ses faiblesses en termes de robustesse et de fiabilité dans un environnement extrêmement sévère, la plate-forme MAPP dispose également de l’ensemble des moyens de simulation et tests environnementaux pour l’analyse des défaillances des systèmes électroniques.

L’ensemble des technologies de packaging y sont développées pour intégrer des capteurs et une instrumentation adaptée aux produits (High I-IoT). A cette brique s’ajoute une compétence capable de fusionner, traiter et contextualiser les données en temps-réel, à des fins d’apprentissage automatique et de maintenance préventive.

  •  Quelues sources : Sessi, Insee, Symop, FIM,  AFIM, Fédération de la plasturgie, Proplast, Cetim, Cirtes, Inori
  • Essor de l'IoT : 15 milliards d’objets connectés dans le monde en 2015, 50 milliards d’ici 2020 d’après Ericsson
  • Offre de formation et ed recherche régionale : INSA, UTT, Université de Lorraine (ENIM, ENSEM, Polytech, LEM3), Supelec, ENSAM, Georgia Tech Lorraine
  • Compétences locales : CIRTES, IRT M2P, MetaFensch, Platinum, CRIT -TJFU

Un réseau d’acteurs locaux au complet

La plate-forme MAPP fédère une communauté d’acteurs régionaux et nationaux des mondes du numérique (fabricants de capteurs, bureaux d’études électroniques, développeurs de systèmes experts), de la fabrication (outilleurs, moulistes, machines spéciales), des industriels utilisateurs finaux dans les domaines de la mise en forme de matériaux (plasturgie-composites, métallurgie, forge-fonderie, usinage), de la mécanique et de l’assemblage, ainsi que des concepteurs d’équipements industriels à forte valeur ajoutée, notamment dans la maintenance préventive.   

S’ajoutent des partenariats structurants avec des centres techniques, des écoles, des laboratoires et des plateformes de R&D locales (CIRTES, INSA, ENSAM, Université de Lorraine, IPC, CTIF, Cetim).

MAPP contribue ainsi à la structuration et au développement d’une activité autour de l’outillage et des produits intelligents qui entre en résonnance avec le vivier régional considérable des secteurs de la Mécanique, de la Métallurgie, de l’Automobile et des Matériaux.

Jean-Luc Marx, Préfet de la région Grand Est : « L’écosystème de l’innovation est particulièrement dense dans le Grand Est (pôles de compétitivité, centres de recherche publics et privés, centres de transfert de technologies) et permet aux entreprises régionales de gagner davantage en compétitivité. Avec MAPP, les entreprises du Grand Est entrent désormais de plein pied dans l’ère de l’industrie connectée. L’offre technologique de la plateforme MAPP augure de prochaines avancées concrètes de nos dirigeants et entrepreneurs vers l’Industrie du futur. L’enjeu est de taille : accéder aux nouveaux marchés qui seront essentiels au développement de l’emploi sur nos territoires. »

Jean Rottner, Président de la Région Grand Est : « L’ambition de la Région est de créer une économie compétitive, innovante et en réseau au service des entreprises, de l’emploi et de l’attractivité du Grand Est. Nous devons nous positionner comme leader de l’Industrie du Futur. Avec ce nouvel outil MAPP, la Région s’associe à CEA Tech pour apporter de l’intelligence aux outils et aux produits de nos entreprises. Un pas de plus vers l’Industrie 4.0. »

Stéphane Siebert, Directeur de la recherche technologique du CEA (CEA Tech) : « Après la mise en place de la plate-forme FFLOR sur le site PSA de Trémery, CEA Tech poursuit sa mission de soutien à la compétitivité des entreprises françaises et complète avec MAPP son réseau d’offres technologiques vers toutes les entreprises de la région pour anticiper et agir sur demain. Dans un contexte de transformation digitale, fabricants de capteurs, concepteurs de systèmes électroniques et de machines spéciales, outilleurs et industriels peuvent aujourd’hui rejoindre une dynamique locale offrant des projets en circuit court (locaux), efficaces, économiquement optimaux et en rupture pour monter dans la chaîne de la valeur et intégrer les pré-développements sur le site de production. »

Inauguration MAPP - crédits Bodez-Région Grand Est.jpg
Inauguration de MAPP © Bodez/Région Grand Est.



Haut de page