Vous êtes ici : Accueil > Partenaires > Concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes, i-Lab 2019

Actualité | Focus | Innovation pour l'industrie

Startups

Concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes, i-Lab 2019


​Quatre projets de création d’entreprises portés par le CEA ont été primés au 21e Concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes, i-Lab 2019. Parmi les 8 projets soumis en février dernier, 7 avaient été pré-sélectionnés en phase finale de sélection.

Publié le 5 juillet 2019

Né, en 1999, de la volonté du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation de valoriser les résultats de la recherche publique à travers la création d’entreprise, le concours i-Lab est ouvert à tous ceux qui ont un projet innovant de création d’entreprise avec un fort contenu technologique.

Organisé en partenariat avec Bpifrance, i-LAB soutient les meilleurs projets avec une aide financière pouvant atteindre 600 000 euros, et un accompagnement adapté. Ce montant est destiné à financer le programme de recherche et de développement des lauréats, qui ont créée depuis moins de 3 ans ou vont créer leur société dans l’année, pour la finalisation du produit, procédé ou service technologique innovant. 


Quatre projets, issus et accompagnés par le CEA primés à i-Lab en 2019

  • Née en 2017 de la collaboration entre le CEA, Lumila (fabricant français d’éclairages LED pour les grands groupes) et une équipe spécialisé dans l’électronique, l’informatique et l’électrochimie, PowerUp conçoit et commercialise des solutions de gestion et d’optimisation de batteries, principalement destinées aux gestionnaires de flottes d’appareils autonomes.  (Mobilité, Robots , UPS, Ferroviaire…). Les solutions de charge proposées par PowerUp permettent de moduler le courant de charge grâce aux algorithmes développés en interne et préserver ainsi l’autonomie et la durée de vie des batteries. Le client peut quant à lui superviser son installation grâce à des indicateurs d’état de santé des batteries communiqués sur une interface distante et effectuer des actions de maintenance prédictive, nécessaires au bon fonctionnement de son parc.

En savoir plus sur PowerUp

  • IUMTEK est une startup, créée en octobre 2017, dont l’objectif est de concevoir des instruments de mesure pour le monitoring temps réel in situ de procédés industriels, sans préparation ni prélèvement d’échantillons. IUMTEK s’appuie pour cela sur une licence d’exploitation de brevets du CEA & ORANO Cycle. Les instruments d’analyses de IUMTEK mettent en œuvre la LіBS, Laser-Induced Breakdown Spectroscopy, une technologie innovante du CEA, adoptée par la NASA comme instrument de mesure du rover Curiosity sur la planète Mars, actif depuis 2012. Les domaines d’application sont l’analyse physico-chimique R&D, le monitoring et contrôle qualité temps réel de procédés industriels dans des environnements sévères. L’objectif à travers le programme d’innovation i-Lab 2019 est d’intégrer la LіBS au cœur des lignes de production, en concevant un instrument capable de détecter des composants élémentaires des intrants des process, qu’ils soient à l’état liquide, solide, gazeux ou aérosols. L’augmentation de la réactivité décisionnelle permettra avec l’aide de techniques logicielles d’intelligence artificielle, des retours sur investissement rapides se traduisant par l’élimination de rebuts et par l’optimisation des process et du monitoring in situ temps réel de la production. 

En savoir plus sur Iumteck


  • Le projet de startup Worms, actuellement en incubation au CEA, propose une solution de capteurs tactiles, permettant de fonctionnaliser tous types d’objets et de surfaces, quelle que soit la nature des matériaux support (plastique, métal, verre, bois…) ou leur géométrie. Issus des process usuels de l’industrie électronique silicium, ces capteurs ouvrent la voie à de nouveaux usages à imaginer dans des domaines nombreux et variés : automobile, smart-home, manufacturing, mobile, gaming, robotique, médical … Worms a bénéficié du programme interne de maturation du CEA Grenoble Challenge1rst step.

novares.jpg

Worms développe une technologie CEA de capteurs piézoélectriques en couches minces avec un design spécifique, apportant une fiabilité et une sensibilité bien plus élevée que ce qui existe actuellement. Celle-ci équipe le prototype NovaCar 2 de Novares. © Novares



  • Le projet de startup Wise-Integration, actuellement en incubation au CEA, de type fabless, développe des circuits intégrés en technologie GaN/Si pour s’intégrer dans le nouveau type d’alimentations électriques de type USB type C, pour des gammes de puissances allant jusqu’à 100W. Grace un gain de 6 en puissance, et à une réduction des pertes énergétiques, il sera possible de disposer d’un chargeur universel, pour une grande gammes d’objets connectés de la taille des chargeurs de téléphones portables. Wise-Integration a bénéficié du programme interne de maturation du CEA Grenoble Challenge 1rst step.



Haut de page