Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Le CEA aux journées du patrimoine

Actualité | Institutionnel | Patrimoine

Le CEA aux journées du patrimoine


​A l'occasion de la 31e édition des journées du patrimoine les 20 et 21 septembre, les centres CEA de Fontenay-aux-Roses de Grenoble et de Saclay ouvrent exceptionnellement leurs portes au public. A Fontenay-aux-Roses, des visites commentées de la première pile atomique française, Zoé, seront proposées. A Grenoble, l'équipe du laboratoire et atelier de restauration du patrimoine culturel, ARC-Nucléart, dévoilera les techniques de conservation et de restauration de vestiges archéologiques et d'œuvres historiques ou ethnographiques. A Saclay, le CEA proposera une visite autour de l'architecture Auguste Perret, illustrée par son restaurant 1 récemment rénové.

Publié le 16 septembre 2014

​Le dimanche 21 septembre 2014, le centre CEA de Fontenay-aux-Roses ouvre au public le bâtiment abritant la première pile atomique française : Zoé.

La pile Zoé, premier réacteur nucléaire Français, a divergé le 15 décembre 1948. Bâtie en un temps record dans l'ancien fort de Châtillon, elle est la première réalisation du Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) créé en 1945. Confié à Frédéric Joliot-Curie, l'organisme a pour mission de « poursuivre les recherches scientifiques et techniques en vue de l'utilisation de l'énergie atomique dans divers domaines de la science, de l'industrie, de la défense nationale ». Dans une France ruinée par la guerre, avec des connaissances encore rudimentaires sur l'atome, les scientifiques ont relevé un véritable défi pour construire cette première pile atomique. Zoé a permis, entre autre, de fournir des radioéléments artificiels aux hôpitaux et laboratoires.

Pour en savoir plus : http://fontenay-aux-roses.cea.fr/far/Pages/Accueil-du-public/Journees-du-patrimoine.aspx

 

Le samedi 20 septembre l'équipe pluridisciplinaire d'ARC-Nucléart organise des visites pour dévoiler les techniques de conservation et de restauration de vestiges archéologiques et d'œuvres historiques ou ethnographiques.

Ces visites seront l'occasion de découvrir notamment une technique originale de désinfection ou de consolidation des objets par l'utilisation du rayonnement gamma. A partir d'exemples concrets d'objets en cours de restauration, les ingénieurs, techniciens et conservateurs-restaurateurs, en charge des opérations de sauvegarde des œuvres, présenteront leur métier au public.

Fort d'une expérience de plus de 40 ans, le laboratoire ARC-Nucléart contribue à la conservation et à la restauration du patrimoine culturel en matériaux organiques (bois, cuir, textiles, fibres) de tout type, époque et provenance. Il traite chaque année plus d'un millier d'objets, appartenant à une centaine de collections publiques ou privées différentes.

La restauration de sculptures en bois polychromé est également présentée, illustrant la grande variété des activités d'ARC-Nucléart au service du Patrimoine.

Pour en savoir plus : http://www.arc-nucleart.fr/scripts/home/publigen/content/templates/show.asp?P=284&L=FR

 

Le samedi 20 septembre, le centre CEA de Saclay invite le public à la découverte de l'architecture Auguste Perret, à travers son restaurant 1, qui vient d'être restauré.

Les premiers bâtiments du Centre CEA de Saclay ont été conçus par l'architecte Auguste Perret. C'est, avec l'immense chantier de la ville du Havre, classée au patrimoine de l'Unesco en 2005, sa dernière commande. A près de 80 ans, "l'orfèvre du béton" répond de manière magistrale à une demande en constante évolution. Appliqués aux besoins des scientifiques, ses principes ont ici démontré leur pertinence.

Le restaurant 1, seule salle hypostyle imaginée par Perret, vient d'être restauré. Pour mener à bien ce travail, le maître d'œuvre, l'architecte Olivier Delaittre, et la maîtrise d'ouvrage, assurée par les professionnels du CEA, se sont appuyés sur les conseils d'Ana Bela De Araujo, architecte, docteur en histoire de l'architecture, spécialiste de Perret.

La visite du restaurant et de l'esplanade qu'il borde permettra aux visiteurs de se familiariser avec la grammaire architecturale de Perret et d'appréhender les techniques et choix actuels mis en œuvre pour une restauration qui, en conservant et respectant le patrimoine, a su s'adapter aux besoins et normes d'aujourd'hui.

Pour en savoir plus : http://www-centre-saclay.cea.fr/fr/Decouvrez-Auguste-Perret-durant-la-Journee-du-patrimoine-a-Saclay

Haut de page