Vidéos - Dossiers


Envoyer Envoyer


Dans les futurs réacteurs à neutrons rapides de quatrième génération, l'uranium et le plutonium pourront être recyclés indéfiniment. Ces réacteurs utiliseront aussi les stocks de matières issus des combustibles usés qui ne peuvent plus aujourd’hui alimenter les centrales actuelles.
Direction le service d’études du recyclage des combustibles et d’analyses à Marcoule où les scientifiques travaillent sur la mise au point de procédés adaptés à la dissolution des combustibles usés de ces futurs réacteurs.

Télécharger le transcript du premier numéro de C'Est A venir

Télécharger le sous-titrage du reportage : "Le recyclage des combustibles usés pour les futurs réacteurs à neutrons rapides de 4e génération"

mots clés : Atalante, aval du cycle, combustible nucléaire, Marcoule, plutonium, réacteurs de 4e génération, recyclage, uranium
Voir aussi
Envoyer cette page par email
* Champ obligatoire