Actualités

Protéine prion rôle réparateur dans les neurones

La protéine prion, un acteur essentiel dans la réparation de l’ADN chez les mammifères

Une équipe du CEA vient de découvrir un rôle bénéfique de la protéine prion chez les mammifères. La forme normale de cette protéine, dont la forme anormale est célèbre pour provoquer des encéphalopathies spongiformes, est naturellement présente chez les mammifères. Selon les chercheurs, elle possède un rôle protecteur dans les cellules en activant les mécanismes de réparation des lésions de l’ADN. Ces résultats ont été publiés dans Nucleic Acids Research.

Le CEA | 23 Janvier 2015

A LIRE AUSSI

La chimie verte au CEA

Le CEA | 20 Janvier 2015

Voyage moléculaire au sein de la paroi bactérienne

Recherche fondamentale | 5 Janvier 2015

1 2 3 4 5 6 10 20 30 ... 37