— le cea et son écosystème —
Valorisation

Valorisation

Acteur majeur de l’innovation, le CEA a pour mission de valoriser les technologies qu’il développe en soutien à la compétitivité des entreprises, la création d’emplois et la souveraineté technologique nationale. Parmi les tout premiers organismes de recherche à avoir encouragé l’essaimage, il accompagne et soutient, depuis une vingtaine d’années, la création de start-ups dans des domaines technologiques de pointe.

EN CHIFFRES...

Depuis 10 ans
parmi les « 100 premiers innovateurs mondiaux »,

selon Clarivate Analytics, et seul organisme de recherche français à figurer dans le classement Clarivate 2020.

1er organisme
de recherche déposant de brevets en France

1er déposant français
de brevets en Europe

670 nouveaux brevets
déposés en 2019

6 980 familles
de brevets actives

70 % des 216 start-ups
créées depuis 1971, toujours en activité (90 % à 5 ans), cumulant plus de 4 000 emplois

5 start-ups
créées en 2019 dont 4 portées par des salariés CEA

— Le CEA mène une politique active de valorisation de ses compétences et technologies, qu’il protège majoritairement par brevets et transfère vers l'industrie, dans les domaines clés de l'énergie, de la santé, de la mobilité du futur ou de l'usine du futur en réponse aux enjeux sociétaux et industriels.

Le CEA parmi les premiers déposants de brevets en France et en Europe

— Le CEA est l’un des premiers déposants de brevets tant en France qu’en Europe, principalement dans les domaines de la micro-électronique (semi-conducteurs), des nouvelles technologies de l’énergie (NTE), de l’instrumentation et de la santé, adressant les grandes transitions en cours : énergétique, numérique et médicale.

Ces brevets viennent renforcer un socle d’excellence scientifique reconnu mondialement, et conforter le portefeuille de titres du CEA, déjà constitué de plus de 6 980 familles de brevets actives dans ces secteurs en pointe.

Fort de ses compétences et de la protection de ses technologies, le CEA a noué en 2019 plus de 900 partenariats avec des industriels, start-up comme grands groupes en passant par des PME et des ETI.

Une démarche dynamique de valorisation

— Le dynamisme de valorisation du CEA s’exprime également par la cession de licences à ses partenaires industriels et par un accompagnement soutenu à la création et au développement de start-ups issues de ses technologies depuis plus de 20 ans. Dans ce cadre, le CEA s’appuie sur ses fonds d’investissement, portés par sa filiale CEA Investissement et Supernova Invest, cofondé avec Amundi en 2017.

En soutien de cette mission, la Direction de la valorisation dispose de l’ensemble des compétences nécessaires au transfert technologique : expertise en propriété intellectuelle, contrats, essaimage et connaissance des marchés et des acteurs industriels, complétées en 2019 par le volet intelligence économique et relayées par des équipes dédiées au sein des 4 directions opérationnelles du CEA.

Le CEA sur tous les fronts

Pour faire bénéficier ses start-ups les plus prometteuses de la meilleure exposition nationale et internationale, et leur faire rencontrer de nouveaux partenaires, le CEA était présent, pour la quatrième année consécutive, au salon CES 2019 à Las Vegas, avec huit démonstrateurs autour de cinq thématiques : la mobilité électrique, les énergies renouvelables, la santé connectée, la blockchain et la FoodTech. Pour la première fois en 2019, il a également participé avec six start-ups au salon Viva Technology – VivaTech, à Paris. L’objectif était double : présenter leurs savoir-faire dans trois grands domaines (big data et santé, transition énergétique et industrie du futur) et aller à la rencontre des étudiants, nombreux la dernière journée, dans l’optique d’attirer les talents.

Enfin, dans la même perspective, le CEA était à Lyon en septembre 2019 pour la première édition de Sport Unlimitech avec six démonstrateurs dont un système autonome de mesure d’efforts pour le vélo et une raquette de tennis connectée, proposée par une start-up spécialisée dans le « sport gaming ».

Sport Unlimitech
© CEA

2019, une très belle année pour les start-ups
accompagnées par le CEA

Répartition des sociétés créées
par domaine technologique

Répartition des effectifs
par domaine technologique

Aledia
Avec 90 millions d'euros levés au total, Aledia grandit et installe son site à Grenoble pour lancer le début de la production à grande échelle de ses LED 3D d’ici 2021.
Aledia
Iskn
Spécialisée dans la conception de tablettes graphiques, ISKN s’est alliée à Bandai Namco pour développer un jeu à destination des 6-12 ans utilisant la technologie de « l’interaction augmentée ».
Iskn
Arcure
Spécialiste de l'intelligence artificielle appliquée au traitement d'image dans l'univers industriel, ARCURE a réussi la première entrée en bourse de 2019 sur Euronext Growth Paris.
Arcure
Nawa
Start-up DeepTech parmi les 16 plus prometteuses selon Bpifrance, et start-up de l’année selon E&Y, Nawa Technologies a levé 13 millions d’euros pour accélérer la production industrielle de ses supercondensateurs à nanotubes de carbone.
Nawa
Scintil
Lauréate 2018 du concours i-lab de Bpifrance, Scintil Photonics franchit un cap décisif en levant 4 millions d’euros pour développer des circuits photoniques innovants, entièrement intégrés sur silicium, qui permettent d'échanger jusqu'à 800 Gbits par seconde.
Scintil
Remedee
MedTech française à l’origine d’un stimulateur d’endorphine, Remedee Labs a levé 11 millions d’euros en série A auprès de Hardware Club, avec la participation de Habert-Dassault Finance, Partech, C4 Ventures, Supernova Invest, ainsi que des investisseurs privés.
Remedee
Diabeloop
MedTech française porteuse d’une solution pour le traitement automatisé du diabète de type I, Diabeloop a finalisé la plus importante levée de fonds en Europe en intelligence artificielle thérapeutique à hauteur de 31 millions d’euros.
Diabeloop
Wattalps
Wattalps a levé 2,2 millions d'euros pour poursuivre le développement de batteries modulaires à haute performance pour l'électrification de véhicules, qui présentent les mêmes performances que les moteurs thermiques.
Wattalps