Vous êtes ici : Accueil > Photothèque > L'imagerie par resonance magnétique (IRM)

Galerie photo | Santé & sciences du vivant | Imagerie médicale | IRM

   L'imagerie par resonance magnétique (IRM)

Publié le 9 janvier 2015
  • Aimant du projet Iseult
    NeuroSpin - descente de l'aimant dans la caverne. Cet aimant supraconducteur constitue l'élément principal du scanner IRM (Imagerie par Résonance magnétique) le plus puissant au monde destiné à l'imagerie du cerveau chez l'Homme. Il produira un champ magnétique de 11,7 teslas. Cet aimant géant : 130 tonnes, 9 mètres de long pour 5 mètres de diamètre, a quitté les usines de montage de Belfort et parcouru plusieurs centaines de kilomètres sur routes, voies fluviales et maritimes. Le convoi est arrivé à destination le 18 mai 2017.
    Crédits photo : P.Dumas/CEA / Date : 18 mai 2017 / Lieu : CEA Saclay
    Aimant du projet IseultAfficher en plein écran
  • Mise en place IRM 7T
    Mise en place d'une expérience d'imagerie par résonance magnétique sur l'IRM à 7 Teslas préclinique de MIRCen. Cette IRM permet d'acquérir des images anatomiques et fonctionnelles très fines du cerveau.
    Crédits photo : P.Stroppa/CEA / Date : 5 novembre 2008 / Lieu : CEA Fontenay-aux-roses
    Mise en place IRM 7TAfficher en plein écran
  • Exament IRM 3T
    IRM 3 Teslas dédié aux études cliniques et examens chez l'homme (volontaires et patients) à NeuroSpin.
    Crédits photo : A.Gonin/CEA / Date : 16 mai 2007 / Lieu : CEA Saclay
    Exament IRM 3TAfficher en plein écran
  • Mise au point d'antenne radiofréquence pour IRM
    Mise au point d'antennes radiofréquence de nouvelle génération pour l'IRM à Neurospin. Test du prototype pour la transmission parallèle des signaux.
    Crédits photo : PF.Grosjean/CEA / Date : 12 avril 2011 / Lieu : CEA Saclay
    Mise au point d'antenne radiofréquence pour IRMAfficher en plein écran
  • Bureaux open-space
    Bureaux en open-space de NeuroSpin. Les chercheurs travaillent sur les résultats et images rendus par les examens, établir par modélisation différentes cartographies du cerveau...
    Crédits photo : A.Gonin/CEA / Date : 16 mai 2007 / Lieu : CEA Saclay
    Bureaux open-spaceAfficher en plein écran
  • Caméra TEP-IRM
    Réalisation d'un examen d'imagerie TEP/IRM au Service Hospitalier Frédéric Joliot. Le SHFJ est un centre d'imagerie moléculaire et fonctionnelle installé sur le site hospitalier d'Orsay. Ses recherches en imagerie biomédicale et innovation diagnostique et thérapeutique s'inscrivent principalement dans trois disciplines médicales : l'oncologie, la neurologie et la pharmacologie.
    Crédits photo : L.Godart/CEA / Date : 28 novembre 2018 / Lieu : SHFJ Orsay
    Caméra TEP-IRMAfficher en plein écran
  • Interprétation des images TEP/IRM par les médecins nucléaires
    Le SHFJ est un centre d'imagerie moléculaire et fonctionnelle installé sur le site hospitalier d'Orsay. Ses recherches en imagerie biomédicale et innovation diagnostique et thérapeutique s'inscrivent principalement dans trois disciplines médicales : l'oncologie, la neurologie et la pharmacologie.
    Crédits photo : L.Godart/CEA / Date : 28 novembre 2018 / Lieu : SHFJ Orsay
    Interprétation des images TEP/IRM par les médecins nucléairesAfficher en plein écran
  • Magnétoencéphalographie (MEG)
    Installation du patient et des appareils nécessaires à l'examen. Pas moins de 300 capteurs, à la sensibilité du femtotesla, enregistrent en continu les champs magnétiques émis par les courants circulant dans le cerveau. Ainsi, par reconstruction inverse, l'activité du cerveau est repérée dans l'espace (2 mm2) et le temps (milliseconde) pour accéder à a dynamique de traitement de l'information.
    Crédits photo : F.Rhodes/CEA / Date : 4 février 2020 / Lieu : CEA Saclay
    Magnétoencéphalographie (MEG)Afficher en plein écran
Intégrer ce média sur votre site

Haut de page