Vous êtes ici : Accueil > Dossiers de presse > Secure Day 2014
Dossier de presse – Parution : 25 novembre 2014

​Une journée consacrée aux technologies pour la sécurité globale

Le CEA organise une nouvelle journée pour présenter les avancées les plus significatives dans les technologies pour prévenir et lutter contre les menaces
terroristes nucléaires, radiologiques, biologiques, chimiques, explosifs (NRBCE). La journée est placée sous le haut patronage du Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN) et de la Direction générale de l’armement (DGA).

La R&D pour accélérer l’innovation dans l’industrie

La thématique Sécurité globale rassemble l’ensemble des pôles du CEA autour de la lutte contre le terrorisme NRBC-E dans un programme de recherche dédié (« programme interministériel de R&D NRBC-E »). Ses orientations résultent du croisement entre les besoins exprimés par les pouvoirs publics, les capacités scientifiques et techniques du CEA et les perspectives de transferts technologiques auprès des industriels nationaux.

Un tour d’horizon des technologies les plus récentes

Dans la continuité de l’édition 2012, le Secure Day NRBC-E a pour objectifs de :

  • présenter l’avancée des développements réalisés par le CEA ;

  • démontrer les capacités opérationnelles des nouvelles technologies

développées ;

  • renforcer les liens avec les industriels français et européens pour

accélérer les processus de transfert technologique.

Découvrir les technologies dans leur environnement d’utilisation

Cette manifestation alternera conférences et démonstrations des innovations développées par le CEA dans un espace technologique dédié. Cet espace mettra l’accent sur la mise en situation des technologies : fonctions, performances et concepts d’emploi (surveillance, alerte, caractérisation de la menace, décontamination…). Les dualités d’application, en particulier avec les domaines de l’environnement et de la santé seront mises en avant. Ainsi, en réponse à l’urgence sanitaire, des recherches engagées de longue date dans le cadre du programme R&D NRBC-E ont permis la mise au point en deux mois du test de diagnostic du virus Ebola Ezyscreen.

Haut de page

A lire aussi