Vous êtes ici : Accueil > Dossiers de presse > La France double ses capacités expérimentales en physique nucléaire

Dossier de presse | Accélérateur de particules | Physique des particules | Physique nucléaire | Matière & Univers

PublicationLa France double ses capacités expérimentales en physique nucléaire

Dossier de presse – Parution : 3 novembre 2016

​Avec son nouvel accélérateur de particules Spiral2, inauguré le jeudi 3 novembre en présence de M. le Président de la République, François Hollande, le Ganil (CNRS/CEA) produira des faisceaux de particules d’une intensité inégalée, indispensables pour repousser les limites de la connaissance. Il double ainsi son potentiel d’expérimentation en physique nucléaire, en particulier pour la recherche sur le noyau atomique et sur les mécanismes des réactions nucléaires, comme celles se déroulant au sein des étoiles. Les premières expériences devraient s’y dérouler mi 2017.​

D’une manière générale, Spiral2 vise à étudier le noyau atomique, soit le cœur de l’atome, qui constitue toute matière, sous toutes les coutures et dans des conditions extrêmes, que ce soit en termes de déséquilibre entre le nombre de protons et le nombre de neutrons (comme par exemple des noyaux déficients en neutrons ou au contraire très riches en neutrons), ou bien d’énergie d’excitation, ou encore de température ou de pression. Ce sera un outil précieux pour percer l’intimité de la matière. De plus, s’intéresser aux propriétés du noyau c’est aussi interroger nos origines et en savoir davantage sur les sources de production d’énergie et de matière dans notre Univers.

Haut de page

Télécharger la publication
(PDF – 1 Mo)

A lire aussi