Le recrutement au CEA

Au CEA, les recrutements concernent principalement les métiers de la recherche. Il n'y a ni d'ouverture de postes au concours, ni de période particulière dans l'année pour poser sa candidature. Les recrutements sont effectués par chaque direction, dans la limite des postes figurant au plan annuel de recrutement.

Mai 2012

Pour postuler au CEA :

  • Consulter le site internet d'offres d'emplois du CEA, qui publie, de façon exhaustive, l'ensemble des postes vacants ouverts au recrutement, au fur et à mesure de leur disponibilité.
  • Si une annonce vous intéresse, saisissez votre candidature en ligne : elle sera étudiée par le chargé de recrutement concerné
  • Vous pouvez nous adresser une candidature spontanée : elle sera placée dans une candidathèque, consultable par l'ensemble des responsables du recrutement au CEA. Pour cela, il vous suffit de disposer d'une adresse de courrier électronique.
  • Vous pouvez également vous abonner pour avoir des alertes mail lorsqu’une offre répondant à vos critères parait et postuler en ligne ensuite.

Si votre candidature est sélectionnée, elle fait l'objet de plusieurs entretiens et d'un examen approfondi (éventuellement par un cabinet de recrutement) permettant, au-delà de votre premier poste au CEA, d'évaluer votre potentiel d'évolution au sein de l'organisme. Quand toutes ces étapes ont été franchies avec succès, vient le moment de la signature du contrat de travail. Sachez, enfin, que votre embauche sera confirmée après une période d'essai.

Diplômes reconnus par le CEA

Le CEA reconnaît la grande majorité des écoles délivrant un diplôme habilité par la commission des titres d'ingénieur ainsi que les troisièmes cycles délivrés après un cursus universitaire complet.
Selon les postes à pourvoir, les salariés non cadres peuvent avoir trois niveaux de formation :

  • un certificat d'aptitude professionnelle (CAP) ou un brevet d'enseignement professionnel (BEP);
  • un baccalauréat général, technologique ou professionnel ;
  • un diplôme universitaire de technologie (DUT), un brevet de technicien supérieur (BTS); une licence (L3 ou licence professionnelle).

Statut des salariés du CEA

Les salariés du CEA ne relèvent pas de la fonction publique mais du code du travail qui s'applique, avec certaines adaptations, à l'organisme de recherche, assimilé à un établissement à caractère industriel et commercial (EPIC). Une convention de travail, accord d'entreprise complétant le code du travail, organise les relations du CEA avec ses salariés.

Retour en haut de page