Vous êtes ici : Accueil > L’IBEB s’inscrit dans le projet Cité des énergies

Résultat scientifique | Recherche fondamentale

Recherche et Innovation

L’IBEB s’inscrit dans le projet Cité des énergies


​​​À l’issue des négociations entre l’État, la Région et les collectivités territoriales, le projet de la « Cité des Energies », porté par le CEA-Cadarache, a été inscrit dans le volet Recherche et Innovation du Contrat de Plan État-Région 2015-2020. Ce projet traduit l’ambition du CEA Cadarache de devenir un grand centre européen sur les énergies décarbonées, abritant des moyens lourds de recherche et développement.​​​

Publié le 26 novembre 2015
Sur la période 2015-2020, l’objectif du projet de la « Cité des Energies » est de promouvoir le transfert de technologies dans le domaine des bioénergies entre les recherches amonts menées par les équipes de l’IBEB (UMR 7265 CEA-CNRS-Aix Marseille Université), les recherches technologiques conduites par la DRT-CEATech/DPACA et le tissu socio-économique régional. Plus de 22 M€ seront engagés, notamment pour la construction de deux bâtiments, hors du périmètre de la clôture du Centre de Cadarache. 

Ainsi, sur un site ouvert aux entreprises, les activités du CEA-IBEB seront regroupées dans un bâtiment de recherche, tandis qu’un second bâtiment, dit Hall technologique, abritera à la fois des équipements, des personnels et des projets conjoints de la DSV et de la DRT. Le projet vise non seulement à attirer et à accueillir de nouvelles équipes de recherche (40 personnes) mais également à créer des conditions favorables à l’émergence et à l’implantation de nouvelles start-ups. Cette dynamique nourrira un continuum entre recherche fondamentale de haut niveau et recherche finalisée, au bénéfice de la compétitivité des entreprises locales et du développement des filières industrielles dans le domaine des énergies renouvelables. 

Le 26 novembre 2015, tous les cofinanceurs impliqués dans la première tranche fonctionnelle du projet ont confirmé leur engagement financier (12,8 M€). La construction du bâtiment de recherche sera lancée avec le fort soutien de l’Etat (CEA 4,5 M€), du Conseil régional Provence Alpes Côte d’Azur (2,1 M€), du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône (1,1 M€), de la Communauté du Pays d’Aix (2,5 M€) et du Fonds européen de développement régional (FEDER, 2,6 M€). La pose de la première pierre est attendue pour le printemps 2017.

Haut de page