Vous êtes ici : Accueil > Partenaires > Le CEA et Schneider Electric prolongent leur collaboration en matière de R&D pour fournir des solutions numériques sécurisées et résilientes dans le domaine de la gestion de l’énergie et des automatismes industriels

Actualité | Communiqué de presse | Défense &sécurité | Nouvelles technologies | Innovation pour l'industrie

Le CEA et Schneider Electric prolongent leur collaboration en matière de R&D pour fournir des solutions numériques sécurisées et résilientes dans le domaine de la gestion de l’énergie et des automatismes industriels


​Le CEA et Schneider Electric, le leader mondial de la transformation numérique de la gestion de l’énergie et des automatismes, ont décidé de prolonger de trois ans leur collaboration en cybersécurité via un laboratoire commun. Leur objectif partagé est de continuer à tester et à renforcer la cybersécurité des technologies de pointe en matière de process et d’énergie, afin d’accroître la résilience dans tous les secteurs industriels.

Publié le 11 octobre 2022

​Ce laboratoire commun vient amplifier une collaboration qui a débuté en 2019. Il s’appuie sur les récents succès portant sur le test des technologies de cybersécurité pour améliorer la sécurité des produits et solutions de Schneider Electric. Au cours des trois prochaines années, des solutions de sécurité nouvelles et innovantes, ainsi que des outils de test de sécurité de pointe, seront étudiés. Ils s’appuieront sur les travaux et les concepts développés jusqu’à présent. Cette collaboration prolongée bénéficiera des installations d’un laboratoire dédié dans les locaux du CEA de Grenoble.
Relever les défis de la recherche permanente d’amélioration de la sécurité et de la résilience des systèmes OT tout en augmentant leur durabilité et leur efficacité.

Pour Schneider Electric, la résilience est un impératif : les violations de données ou les attaques malveillantes peuvent entraîner une perte de revenus et une atteinte à la réputation, ainsi que des dommages physiques à des machines critiques ou à des personnes. Pour atteindre ces objectifs de résilience, Schneider Electric modélise et renforce continuellement ses produits à travers la gestion des risques liés à ses clients, à leurs activités opérationnelles et leurs infrastructures stratégiques. Schneider Electric a instauré une culture de la cybersécurité à l’échelle de l’entreprise, en s’associant aux acteurs de l’écosystème tout au long de la chaîne de valeur pour instaurer la confiance et élever le niveau de défense du secteur dans son ensemble.
De son côté, le CEA est à l’avant-garde de la recherche et de l’innovation de classe mondiale dans le domaine de la cybersécurité depuis plus de 20 ans, en s’appuyant sur ses propres exigences opérationnelles en la matière. La collaboration entre Schneider Electric et le CEA sur la cybersécurité des OT est donc tout à fait naturelle pour renforcer la sécurité des solutions de gestion de l’énergie et des automatismes industriels.

Michael Pyle, Directeur de la cybersécurité des produits chez Schneider Electric, a déclaré : « Notre collaboration avec le CEA nous a permis de tirer parti de notre connaissance approfondie des applications du bâtiment et de l’industrie et de l’ensemble des compétences techniques du CEA. Nous avons ainsi pu former un partenariat solide, à double sens, qui profitera à la fois à Schneider Electric et à nos clients, et qui se poursuivra au cours des trois prochaines années. »
« L’expertise du CEA en matière de cybersécurité rejoint l’approche de Schneider Electric fondée sur des technologies numériques sécurisées « par construction » et résilientes pour ses activités de gestion de l’énergie et d’automatismes industriels. La sécurisation des systèmes embarqués et de leurs données est l’un des domaines d’expertise clés du CEA, et un élément de différenciation très apprécié par nos partenaires industriels », a déclaré Sébastien Dauvé, CEO du CEA-Leti. « Cette extension nous permettra de continuer à innover pour proposer de nouvelles solutions sécurisées et de nouveaux outils de test sur ces marchés. »

Haut de page