Vous êtes ici : Accueil > Partenaires > Concours national d'aide à la création d'entrepises

Prix & distinction | Innovation pour l'industrie

Le CEA primé au concours national d'aide à la création d'entreprises de technologies innovantes


Mercredi 1er juillet, le ministère de la Recherche a décerné les prix du 17ème Concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes, i-LAB 2015. Dix projets de création d’entreprises portés par, ou avec le soutien, des chercheurs du CEA y ont été primés. Une illustration du dynamisme des laboratoires CEA et de ses chercheurs dans l’innovation, le transfert technologique et l’entrepreneuriat.
Publié le 6 juillet 2015

Dans la catégorie « création-développement », 7 projets primés :

  • La société AERACCESS, qui va bénéficier d’une technologie développée au sein de le CEA-Liten, vise à concevoir un drone à voilure fixe longue endurance avec une motorisation hybride.
  • La société AJELIS s’appuie sur une technologie issue de l’Institut Iramis (CEA/CNRS) et de l’Institut ICMMO (Université Paris-Sud/CNRS) pour développer des matériaux d’extraction sélective de métaux contenus dans des effluents liquides industriels. Les domaines d’applications industriels concernés sont la dépollution et le recyclage des métaux stratégiques.
  • La société eLichens, exploitant une technologie développée par le CEA-Leti, propose de nouveaux capteurs et des services uniques, innovants et inégalés pour la mesure de la qualité de l’air pour adresser les marchés de l’électronique grand public.
  • La société E-SIMS s’appuie sur les algorithmes, les logiciels et le savoir-faire développés par le Service stockage et systèmes électriques (CEA-Liten/S3E) dans le domaine de la gestion des stockages d’électricité dans les systèmes électriques intelligents.
  • Le projet de start-up MedPrint s’appuie sur des travaux issus d’une collaboration CEA/Inserm/UJF/CHU dans le cadre du centre de recherche biomédicale Clinatec et apporte une véritable innovation dans l’exploration des maladies neurologiques.
  • La société mirSense s’appuie sur une technologie développée par le III-V Lab (Alcatel/Thales/CEA-Leti), et conçoit, fabrique et distribue, pour l’analyse de gaz, des composants haute performance à base de lasers, émettant dans le moyen infra-rouge.
  • Le projet de start-up SYBOT, basé sur une technologie brevetée de l’Institut CEA-List, vise à développer et commercialiser des robots collaboratifs pour de nombreux secteurs industriels.


Dans la catégorie « émergence », 3 projets primés :

  • Le projet Cam3DS s’appuie sur une technologie issue de l’Institut CEA-List et de la Direction des applications militaires (CEA-DAM) pour développer et commercialiser une solution de capture 3D multispectrale délivrant une description de la géométrie et des matériaux de la scène observée.
  • Le projet KNIMA, basé sur une technologie développée par l’Institut CEA-List, vise le développement de solutions innovantes de fouille de données multimédia.
  • Le projet EnWireS, basé sur une technologie du laboratoire SPRAM (Unité mixte de recherche CEA/CNRS/UJF) au sein de l’Institut Inac (CEA/UJF). Il vise, entre autres applications, à mettre sur le marché des matériaux performants pour le stockage de l’énergie dans les batteries lithium-ion.

Haut de page