Vous êtes ici : Accueil > Partenaires > Direct Analysis, startup du CEA, réduit par 4 le temps de détection des bactéries

Communiqué de presse | Découvertes et avancées | Nouvelles technologies | Nouveaux procédés de production industrielle

Sécurité alimentaire

Direct Analysis, startup du CEA, réduit par 4 le temps de détection des bactéries


​A l’occasion du Carrefour des Fournisseurs de l'Industrie Agroalimentaire (CFIA) qui se déroulera à Rennes du 9 au 11 juin, Direct Analysis, startup issue du CEA, présentera pour la première fois son système de détection de bactéries destiné aux fabricants de produits alimentaires. Il permet de réduire par 4 (22h à 6h) le temps de détection des tests existants, et ainsi d’identifier plus tôt les contaminations sur les lignes de production, d’éviter de potentielles infections chez l’Homme et de réduire les rappels et les pertes de produits alimentaires. Le système sera commercialisé en 2022. 

Publié le 8 juin 2021

Direct Analysis, startup issue du CEA (70ème issue de l'institut CEA-Leti), a développé un consommable microfluidique capable d'extraire l'ADN et l'ARN des micro-organismes, tels que Listeria, Salmonella ou encore E. coli, des bactéries dangereuses voire mortelles. Pour ce faire, Direct Analysis s'est appuyé sur un accès exclusif à 11 brevets du CEA-Leti couvrant des spécialités telles que l'extraction d'ADN et le diagnostic d'échantillons par microscopie. Le consommable développé, couplé à des tests biomoléculaires à l'image des tests PCR, permet de simplifier, accélérer et sécuriser la recherche et la détection de ces organismes pathogènes.  Cette solution s'appuie sur la technologie d'imagerie sans lentille du CEA-Leti, permettant le développement de tests de terrains avec une sensibilité encore jamais atteinte aujourd'hui, financé par le réseau Carnot.

"En moyenne, un retrait alimentaire par jour pourrait être évité grâce à la rapidité et à la fiabilité de l'innovation de Direct Analysis. Cela représente des tonnes de denrées jetées chaque année en cas de contamination, et des conséquences financières et d'image pour les transformateurs alimentaires. Notre test permet de détecter la présence d'une contamination en moins de six heures, avec une sensibilité conforme aux normes internationales sur des produits finis, des lingettes ou des écouvillons. Cette réactivité et cette précision permet de garantir aux industriels un retour sur investissement important et surtout de renforcer encore les mesures de sécurité alimentaire", explique Thomas Bordy, cofondateur de Direct Analysis.

Direct Analysis, qui ambitionne de devenir une référence en matière de technologies d'extraction d'ADN et de détection biomoléculaire, prévoit de commercialiser son système en 2022, et de conquérir d'autres marchés par la suite, tels que l'environnement, l'analyse de l'eau et les cosmétiques.

La startup présentera pour la toute première fois sa solution lors de l'événement CFIA à Rennes, du 9 au 11 juin 2021, invité par Bretagne Développement Innovation  aux côtés de la ligne de production en transition(s) sur le stand USINE AGRO DU FUTUR Hall 6. 

Haut de page