Vous êtes ici : Accueil > Partenaires > Une mesure pour préserver plus de 2000 emplois de R&D, à laquelle contribue activement le CEA

Actualité | Fait marquant | Partenariat | Institutionnel | Innovation pour l'industrie

FRANCE RELANCE

Une mesure pour préserver plus de 2000 emplois de R&D, à laquelle contribue activement le CEA


​Le 28 avril 2021, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, a annoncé la préservation de plus de 2000 emplois de R&D en 2021 et 2022, dans le cadre de France Relance. Le CEA se réjouit de pouvoir mettre en œuvre, avec ses partenaires industriels, cette mesure au service de la dynamique de R&D nationale.

Publié le 3 mai 2021

​Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a obtenu un budget de 300 millions d’euros dans le cadre de France Relance pour la sauvegarde des emplois de R&D dans les entreprises, afin de faire face à cette période de crise sanitaire et économique. Cette mesure permettra de maintenir la chaîne de l’innovation, de contribuer à la compétitivité économique des entreprises et de renforcer les liens entre la recherche publique et le secteur privé.

La mise en œuvre concrète de cette mesure

Davantage de salariés d’entreprises pourront travailler dans des laboratoires publics, sans rupture de leur contrat. Ils pourront également effectuer un doctorat industriel pour renforcer leurs compétences. L’insertion, au sein des entreprises, des jeunes diplômés, notamment les jeunes docteurs, sera également soutenue et maximisée.

Le CEA, activement engagé dans cette démarche  

Acteur historique et majeur de la recherche et de l’innovation, en soutien ou en partenariat avec de nombreux industriels, le CEA fait partie des 70 structures de recherche déjà engagées dans cette démarche partenariale au service de la dynamique de R&D.


Le CEA est notamment mobilisé pour l’accueil à temps partiel des salariés d’une entreprise au sein d’un laboratoire de recherche. Le CEA est également engagé pour faciliter l’emploi des jeunes diplômés de niveau master et des jeunes docteurs, via des collaborations de recherche avec une entreprise.
Le lancement opérationnel de cette mesure correspond pour le CEA à une attente forte. Les tout premiers dossiers sont en cours de dépôt sur la plateforme de l’ANR et une trentaine de dossiers vont être rapidement déposés, avec une montée en puissance au cours de l’année 2021. Objectif : atteindre 200 emplois préservés.

Pour en savoir plus sur le Plan de relance, consultez le site du Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation

Haut de page

Haut de page