Vous êtes ici : Accueil > Partenaires > L’adhésion de la France à l’initiative internationale NICE Future, saluée par le CEA

Actualité | Institutionnel | Energies | Energie nucléaire

L’adhésion de la France à l’initiative internationale NICE Future, saluée par le CEA


La France a rejoint en mars 2021 l’initiative internationale NICE Future (Nuclear Innovation : Clean Energy Future), où elle sera représentée par la Direction générale de l'énergie et du climat du Ministère de la Transition écologique. Le CEA y apportera son expertise.

Publié le 26 mars 2021

Le CEA salue l’adhésion de la France à l’initiative NICE Future. Aux côtés d’autres acteurs français des énergies décarbonées, il contribuera aux objectifs de l’initiative, qui sont parfaitement alignés avec ses missions. Le CEA apportera ainsi son expertise tant en matière d’énergie nucléaire et d’innovation que d’approche intégrée du système énergétique.

A propos de l’initiative NICE Future

Créée en 2018 par les Etats-Unis, le Canada et le Japon, l’initiative NICE Future a pour objectif d’évaluer l’apport de l’énergie nucléaire dans les systèmes énergétiques décarbonés du futur, qui comporteront une part croissante d’énergies renouvelables. Elle vise à instituer un dialogue sur le rôle que le nucléaire pourrait jouer dans l’accélération de la transition énergétique mondiale en tant que source d’énergie pilotable, résiliente et propre, capable de fournir de l’électricité mais également de la chaleur. Elle constitue un forum pour étudier le rôle optimal des différentes composantes d’un mix énergétique décarboné, et débattre globalement des complémentarités entre les diverses technologies, de leurs interactions possibles, de leurs potentialités, et des développements restant à mener.

En savoir plus : https://www.nice-future.org

La Clean Energy Ministerial (CEM)

Créée en 2010, la CEM (Ministérielle de l’énergie propre) est un forum de haut niveau destiné à promouvoir les politiques et les technologies nécessaires pour accélérer la transition énergétique. Il rassemble 25 pays ainsi que la Commission européenne, qui ensemble représentent environ 75% des émissions de gaz à effet de serre globales et 90% des investissements dans les énergies propres.

En savoir plus : http://www.cleanenergyministerial.org

 

Haut de page