Vous êtes ici : Accueil > Partenaires > La Région Nouvelle-Aquitaine et CEA Tech lancent trois plates-formes technologiques soutenant la compétitivité des PME et ETI du territoire

Actualité | Focus | Nouvelles technologies

INAUGURATION

La Région Nouvelle-Aquitaine et CEA Tech lancent trois plates-formes technologiques soutenant la compétitivité des PME et ETI du territoire


​​​​​​​​​​​​​​​​​Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine, et Stéphane Siebert, directeur de la recherche technologique du CEA, ont inauguré mardi 13 septembre 2016 trois nouvelles plates-formes technologiques au service des industriels dans les domaines de l'énergie, de la robotique et des composants optoélectroniques innovants. Soutenue dès son arrivée par la Région, CEA Tech déploie depuis 2013 sa mission d'accélérateur d'innovation au plus près des acteurs locaux et de leurs besoins via une équipe dédiée et installée dans la Cité de la Photonique à Pessac.

Publié le 13 septembre 2016

Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine, et Stéphane Siebert, directeur de la recherche technologique du CEA, ont inauguré mardi 13 septembre 2016 trois nouvelles plates-formes technologiques au service des industriels dans les domaines de l'énergie, de la robotique et des composants optoélectroniques innovants. Soutenue dès son arrivée par la Région, CEA Tech déploie depuis 2013 sa mission d'accélérateur d'innovation au plus près des acteurs locaux et de leurs besoins via une équipe dédiée et installée dans la Cité de la Photonique à Pessac​.


Au cours des trois dernières années, CEA Tech a proposé le savoir-faire de ses équipes et celui de l'ensemble du CEA au service  de plus de 350 entreprises de toutes tailles et réparties sur l'ensemble du territoire aquitain via son implantation locale. CEA Tech a signé plus d'une cinquantaine d'accords de R&D avec des entreprises régionales  de l'énergie, de l'électronique, de la robotique, de la santé, de la chimie, de l'aéronautique, de l'agroalimentaire ou encore de la filière bois. Elle collabore par exemple aujourd'hui avec Dassault Aviation, EVTronic, Greenfield Technology, Babcock-Wanson, Keolis Bordeaux métropole, SEIV ou des start-up comme Symbiose ou Smartest MD. CEA Tech a par ailleurs construit deux laboratoires communs ; l'un avec la société EV-TRONIC pour exploiter une architecture de batterie innovante, brevetée par CEA Tech, qui permet de piloter individuellement chaque cellule d'un pack ; et le second signé ce jour avec la société I2S pour la maturation de technologies d'imagerie innovantes.

Pour densifier son offre technologique et toujours mieux répondre aux besoins régionaux, CEA Tech poursuit ses projets de recherche communs avec des laboratoires académiques régionaux  (IMS, ICMCB, CHU de Bordeaux) et se dote de trois nouvelles plates-formes applicatives : Monitoring et maintenance des systèmes énergétiques,  intégration des systèmes optoélectroniques, Télé-robotique pour procédés industriels et contrôle non destructif.


​Trois plates-formes applicatives au service des projets industriels

 

La Plate-forme d'Intégration des Systèmes Optoélectroniques répond à un double enjeux :  L'intégration de composants en rupture dans le domaine de la photonique pour des systèmes applicatifs à usage industriel ou de recherche et la maturation industrielle de nouvelles technologies pour l'ouverture de nouveaux marchés dans les domaines du manufacturing, de la santé ou des systèmes embarqués. Cette plate-forme est dotée de tous les outils logiciels et technologiques pour concevoir, prototyper et qualifier dans les usages les prototypes de systèmes optoélectroniques qu'elle aura à développer. En outre, l'imagerie THz a été identifiée comme première pépite technologique à valoriser auprès des industriels ; une chaine complète d'imagerie THz comportant des sources industrielles et la toute première caméra THz en Europe, développée avec la société I2S, a ainsi été mise en place sur la plate-forme. C'est la maturation industrielle de cette technologie THz qui est au cœur de l'accord de partenariat avec I2S.

 

La plate-forme de Téléopération Robotisée pour Procédés Industriels et le Contrôle non destructif dimensionne, pilote et qualifie des systèmes télé-opérés d'assistance au geste industriel (ponçage, dépôt de revêtement, soudure, perçage, rivetage, contrôle non destructif (CND)…) afin de protéger les opérateurs d'environnements à risque et a pour objectif de développer une offre technologique autour des métiers de la cobotique téléopérée et du CND. Initialement développées pour assister les opérateurs du secteur nucléaire, ces outils de robotique interactive trouvent un écho pertinent dans l'industrie aéronautique et spatiale, la santé, l'automobile, l'agroalimentaire, l'agriculture et couvrent également les secteurs applicatifs adressés par la thématique régionale de l'usine du futur. En effet, ces nouveaux outils industriels gardent l'opérateur au sein de la chaine de production en l'assistant à son poste de travail (suppression des troubles musculo-squelettiques (TMS), suppression des risques chimiques CMR, fiabilité du geste).

 ​

La plate-forme Fiabilité des Systèmes Energétiques est spécialisée dans l'optimisation des systèmes énergétiques par l'intégration de briques technologiques innovantes et le développement de solutions de pilotage agiles. Elle analyse leurs performances, fournit des algorithmes de gestion et des architectures de stockage avancés, conçoit des règles d'exploitation et de maintenance prédictive.

 

Perspectives

 

Le travail réalisé par les équipes CEA Tech a fait l'objet d'une solide évaluation par la Région et souligne le besoin constant des entreprises en innovation technologique qui ont grâce à CEA Tech et son implantation locale une nouvelle interface entre leurs usines et les laboratoires sur leur territoire. Ce bilan positif conduit actuellement les deux acteurs à soutenir la dynamique collaborative de proximité engagée et à envisager de nouveaux axes partenariaux (par exemple dans le domaine du stockage et des batteries) pour développer et soutenir les filières françaises créatrices de valeur et d'emplois. 



Haut de page

Haut de page